Grippe A(H1N1): Retour de la grippe aviaire en Chine
Actualisé

Grippe A(H1N1)Retour de la grippe aviaire en Chine

La Chine a confirmé mardi son 4e cas de grippe porcine et fait état d'un nouveau cas suspect, une Italienne.

Pékin a également annoncé la découverte du premier foyer de grippe aviaire parmi des oiseaux sauvages dans le pays en trois ans.

L'annonce de la présence du virus H5N1 parmi des oiseaux migrateurs dans le nord-ouest de la Chine, dont 121 au moins sont morts, a provoqué l'inquiétude de certains experts qui redoutent que ce virus mortel et celui de la grippe porcine, le A(H1N1), ne s'associent et mutent.

Un 4e cas de grippe porcine a été confirmé chez un résident de la province méridionale du Guangdong, qui avait souffert de fièvre vendredi dernier à bord du train qui le ramenait de Hong Kong, a annoncé le ministère de la Santé sur son site.

L'homme de 59 ans avait passé deux nuits dans un hôtel du territoire au retour d'un séjour au Canada et aux Etats-Unis via la Corée du Sud, a précisé le ministère.

Par ailleurs, une Italienne de 42 ans, membre d'un groupe de 24 touristes récemment arrivés au Tibet présente un cas suspect de contamination, a ajouté le ministère.

Un membre du groupe composé de Français, Américains, Britanniques, Japonais et Singapouriens avait indiqué lundi que les touristes avaient été confinés dans un hôtel de la localité tibétaine de Zhangmu, proche de la frontière népalaise. L'Italienne se trouve, elle, à l'hôpital de la ville.

Des experts ont souligné qu'il était impératif d'empêcher que des malades porteurs du virus aviaire ne soient contaminés également par celui de la grippe porcine.

Des mesures sanitaires ont immédiatement été prises avec notamment l'abattage de quelque 600 volailles dans des élevages de la région de Genggaha, a précisé le ministère.

Depuis le début de l'année, huit personnes ont été contaminées en Chine par le H5N1, dont cinq sont mortes. Au total, 25 personnes sont décédées de la grippe aviaire dans le pays depuis sa réapparition en 2003, seln l'OMS.

(ats)

Ton opinion