Actualisé 19.03.2013 à 08:48

Etats-UnisRetour vers le futur pour des étudiants de L.A.

Une classe universitaire a étudié un numéro spécial «futur» paru il y a vingt-cinq ans dans le «Los Angeles Times». Objectif : voir si les prédictions technologiques se sont réalisées.

par
Guillaume Serina
Los Angeles
Le numéro d'avril 1988.

Le numéro d'avril 1988.

3 avril 1988. Ce jour-là, les lecteurs du Los Angeles Times découvre un numéro magazine spécial. «L.A. 2013: Confort technologique et stress urbain: Avance rapide vers la vie quotidienne d'une famille dans le futur» dit le titre. Tout un programme. Sur de nombreuses pages, la journaliste Nicole Yorkin brosse le portrait d'une famille américaine modèle, d'une banlieue de Los Angeles, Granada Hills. Une famille inventée, et pour cause. Yorkin imagine alors quel serait l'impact de la technologie dans la vie quotidienne des Californiens vingt-cinq ans plus tard, en avril 2013.

Nous y sommes. Et le bilan est parfois amusant, mais globalement pas si éloigné de la réalité que cela. C'est en tout cas le résultat de l'analyse très sérieuse de cet article réalisée par des étudiants de la prestigieuse Université de Californie du Sud (U.S.C.). Jerry Lockenour avait précieusement conservé un exemplaire chez lui. Aujourd'hui professeur de science et de technologie à USC, il était à l'époque ingénieur en aérospace. «J'ai gardé l'article, pensant que ce serait génial 25 ans après de voir ce qu'on a réalisé», dit-il au «Los Angeles Times».

Les robots domestiques, un «raté»

Lockenour a donc donné à ses étudiants carte blanche pour non seulement décortiquer le magazine, mais aussi faire les recherches précises de ce qui a été accompli d'un point de vue technologique. Le plus gros «raté» concerne certainement la présence de robots domestiques à domicile. Bill et Alma Morrow, comme les a baptisés Nicole Yorkin dans son article, ont deux robots. Une «femme», si l'on peut dire, qui fait le ménage, la cuisine et le repassage. Et leur fils Zach, possède un un animal domestique robot. Aussi, le réfrigirateur informatisé fait lui-même l'inventaire de ce qu'il contient.

Voitures autoguidées

Parmi les experts futuristes interrogés à l'époque, des voitures roulant toutes seules auraient dû peupler les rues de L.A. en 2013. «On trouve aujourd'hui des voitures qui se garent toutes seules, donc c'est en partie déjà réalité», juge Mohammadali Parsian, étudiant à USC.

Les voies électroniques sur la chaussée qui guideraient les véhicules? «Ce serait logique. La technologie met souvent 25 ou 30 ans à se mettre en place». Du reste, dit l'article du Los Angeles Times aujourd'hui, les ingénieurs de Google seraient en train de travailler à un système de guidage de voiture par laser, pour réaliser des «voies intelligentes».

Ecoles et classes remplies d'écrans

Autre prédiction de l'ère 1988: les classes d'écoles et d'universités remplies d'écrans vidéos sur les murs et les plafonds et des tables avec ordinateurs personnels intégrés. «Sa prédiction n'était pas si éloignée, estime Nikolais Vagias. On a des smartphones et des tablettes avec ces applications. Comme le dit l'article, le prix des ordinateurs a considérablement baissé afin que chaque étudiant puisse en posséder un». D'ailleurs la situation de Walter Gloeser, un autre étudiant, le confirme: il suit sa scolarité à distance, vivant à Saint-Louis (Missouri). «Je n'ai jamais rencontré physiquement mes professeurs», déclare-t-il. Qui l'eut cru en 1988?

(France USA Media)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!