Marseille: Retrouvée sous un lit après 20 ans de cavale
Actualisé

MarseilleRetrouvée sous un lit après 20 ans de cavale

Une femme, condamnée en 1992 pour trafic de drogue et recherchée depuis par la police, a été interpellée dans la cité phocéenne. Comme ultime subterfuge, elle s'est cachée sous un lit.

Les policiers marseillais ont retrouvé sous un lit une femme condamnée il y a vingt ans pour trafic de stupéfiants et recherchée depuis, alors que sa peine de prison devait être prescrite le 21 février, a-t-on appris aujourd'hui de source proche de l'enquête.

L'une des plus vieilles «clientes» de la brigade

Cette grand-mère de 58 ans, membre de la communauté des gens du voyage, était l'une des plus vieilles «clientes» de la brigade des recherches et mandats de la Sûreté départementale de Marseille.

Elle avait été condamnée le 11 février 1992 par le Tribunal correctionnel de Marseille à trois ans de prison pour trafic de stupéfiants, peine qui devait être prescrite le 21 février, passé le délai d'application légal de vingt ans et dix jours, selon la même source.

Une erreur fatale

Mais la fuyarde a sollicité l'obtention de nouveaux documents d'identité en donnant une fausse adresse à l'administration et les enquêteurs l'ont retrouvée hier dans un appartement des quartiers Nord de Marseille, jouxtant un bar exploité par son compagnon.

Entendant la police arriver, la condamnée s'est cachée en vain sous le lit de la chambre du petit logis. Expliquant qu'elle «avait une peur panique de la prison», elle a été déférée au Parquet et présentée à un juge d'application des peines. (afp)

Ton opinion