Actualisé 26.08.2009 à 06:26

Corées

Réunion entre les deux pays sur les familles séparées

Des responsables des sociétés de Croix-Rouge des deux Corées ont entamé mercredi trois jours de discussions sur la question des familles séparées par la guerre de 1950-53.

C'est la première réunion sur un dossier humanitaire depuis l'investiture du président conservateur sud-coréen Lee Myung-bak en février 2008.

La réunion se déroule au mont Kumgang, sur la côte est de la Corée du Nord. «La principale question à l'ordre du jour est la réunion des familles séparées», a précisé le chef de la délégation sud-coréenne avant de quitter Séoul.

Pyongyang a interrompu ces réunions il y a près de deux ans pour protester contre la décision de Lee Myung-bak de couper l'aide alors octroyée sans condition à la Corée du Nord. Lee a suspendu cette aide à l'arrêt du programme nucléaire militaire nord-coréen.

Environ 20 000 Coréens du Nord et du Sud ont été réunis depuis 2000, après les premiers sommets entre dirigeants des deux Corées depuis la guerre, dans le cadre de la politique de rapprochement (»Sunshine policy») engagée par l'ancien président sud-coréen Kim Dae-jung, décédé le 18 août à l'âge de 85 ans.

Plusieurs centaines de milliers de Coréens espèrent toujours obtenir de la Croix-Rouge des informations sur le sort de parents ou d'enfants dont ils sont sans nouvelles depuis le conflit.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!