Actualisé

Genève«Réunir jeunes et vieux, un défi qui vaut d'être tenté»

Des élus genevois proposent des soirées dansantes pour faire bouger les personnes seules.

par
Marine Guillain
La danse séduit toujours un grand nombre de seniors.

La danse séduit toujours un grand nombre de seniors.

AFP

Convivialité et prévention de la santé. Ce sont les deux grands axes qui ont poussé des socialistes du Conseil municipal à plancher sur une motion pour que des bals aient lieu régulièrement à Genève. Ces événements viseraient en priorité les seniors, mais pas que. «L'idée est d'attirer aussi les jeunes et de mélanger les populations, note Maria Casares, à l'origine du texte. On peut imaginer des thèmes: salsa, danse orientale, musette.»

«C'est un vrai défi, mais il mérite d'être tenté, juge Sylvain Leutwyler, qui milite pour une meilleure offre nocturne pour les 16-24 ans. Si le concept parle aux jeunes, ils viendront!» Ces fêtes auraient lieu une fois par mois, à la Cité Seniors ou dans des salles de quartier. Chaque semaine «si ça prend bien», et davantage l'été: «dans des parcs ou au bord du lac», avance Maria Casares. En outre, la danse est un excellent moyen pour maintenir ses capacités fonctionnelles, rappelle l'élue, qui évoque aussi l'idée de cours de gym où l'on mélangerait les âges exprès. Des animateurs du service social pourraient encadrer les manifestations. Pour informer les gens, les motionnaires envisagent de mettre des flyers dans les centres hospitaliers, chez les médecins et dans les maisons de quartier.

La motion insiste aussi sur l'importance de rompre l'isolement des aînés. Des chiffres de l'Observatoire de la santé parus mardi indiquent que plus d'un tiers des Suisses se sentent seuls. Pour la conseillère administrative chargée du social Esther Alder, «tout ce que nous pouvons mettre en œuvre pour lutter contre ce fléau est bienvenu». Selon elle, les jeunes sont aussi demandeurs et très friands de contacts avec les plus âgés. «Ce qui compte surtout, estime la magistrate, c'est que des hommes et des femmes de tous les âges et de tous les milieux puissent se rencontrer et passer ensemble d'agréables moments». La proposition des socialistes devrait être discutée dans le courant de l'hiver.

Les jeunes seront-ils motivés à aller swinguer avec les aînés?

«L'idée de mélanger les populations est bonne. Ces bals pourraient marcher s'ils étaient organisés par de jeunes animateurs dans des lieux populaires pour la jeunesse ouverte d'esprit!» Morgane, 29 ans

«Je pense qu'il y a des moyens plus efficaces pour rassembler les tranches de population. D'autres activités pourraient être organisées. Les écoliers pourraient visiter un EMS par exemple.» Maxime, 26 ans

«Certains jeunes iraient peut-être une fois à un bal par curiosité. Mais à mon avis la plupart ne seraient pas intéressés car ce ne serait pas leur genre de soirée et ils auraient peur de s'ennuyer.» Malika, 24 ans

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!