Actualisé 31.12.2011 à 14:41

SuisseRéveillon célébré différemment selon la ville

Les principales villes suisses ont des habitudes diverses pour réunir leurs citoyens à passer ensemble les douze coups de minuit marquant l'entrée dans la nouvelle année.

A l'image de Berne, certaines n'organisent rien, laissant ce soin à des initiatives privées.

A Genève, le réveillon aura lieu en vieille ville, comme le veut la tradition. Une nouvelle scène a été installée sur le parking de la Rôtisserie, avec une programmation musicale qui devrait satisfaire un très large public, promettent les organisateurs.

Le parvis de la cathédrale Saint-Pierre nagera quant à lui dans une atmosphère céleste et sera le lieu idéal pour échanger ses voeux, sous le regard d'un dénommé «Angel». La place du Bourg-de- Four sera le centre de gravité de la fête. Des artistes de rue se produiront par ailleurs à différents endroits de la vieille ville.

Les organisateurs attendent entre 15'000 et 20'000 personnes. «Tout dépendra du temps», a indiqué Alexandre Afsary, de la société Phenomenon SA. Aux alentours de minuit, un feu d'artifice sera tiré depuis la rade.

Depuis 1904, les Lausannois se réunissent eux aussi le soir du 31 décembre autour de la cathédrale pour assister à son embrasement. Au menu également: un concert d'orgue gratuit dans l'édifice ainsi que des stands de vin chaud et de champagne sur l'Esplanade.

A cette occasion, le métro M2 circulera une heure plus tard. Les noctambules pourront se rendre à Montreux pour célébrer le Réveillon. Comme chaque année, 5000 clubbers y sont attendus.

Zurich offrira à ses visiteurs un grand feu d'artifice. Comme chaque année, les hôteliers des bords de la Limmat, organisateurs de l'événement, attendent près de 200'000 personnes sur les rives du lac. Le spectacle débutera vers 00h20 et durera une vingtaine de minutes. A Zurich, les transports publics circuleront jusqu'à 04h00, permettant aux noctambules de rentrer des innombrables soirées organisées partout dans l'agglomération.

En stations aussi

Ce sont également des feux d'artifice qui marqueront l'An Neuf à Bâle. Financé en partie par des privés, le spectacle commencera à minuit et demi. Des milliers de personnes de toute la région trinationale se donneront rendez-vous sur les rives du Rhin où, en deux endroits, du vin chaud sera offert. En ville, selon la tradition, toutes les cloches sonneront en même temps.

De plus petite ville organisent également des événements. C'est surtout le cas dans les stations de sports d'hiver où se côtoient Helvètes et touristes. A l'image de celle qui se tient à la Tzoumaz, au-dessus de Nendaz (VS), plusieurs fêtes sont organisées au sommet des remontées mécaniques.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!