Lausanne: Réveillon privé d'un élu dans le carnotzet de la ville

Actualisé

LausanneRéveillon privé d'un élu dans le carnotzet de la ville

Les pompiers ont dû intervenir à l'Hôtel de ville à Nouvel An. La raclette entre potes du président du Conseil communal a déclenché une alarme à incendie.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration.

Keystone

Membre du Parti libéral-conservateur (PLC), le président du conseil communal lausannois Valentin Christe, 26 ans, confirme ce mardi les informations de «La Liberté». A ses yeux, il s'agit toutefois «d'une non-affaire et l'on verra bien ce soir (durant la séance du Conseil communal) s'il y a des réactions».

Lard coupable

Pour le réveillon, Valentin Christe avait invité une quinzaine de personnes à manger une raclette dans le carnotzet réservé au président en exercice du Conseil communal. Lorsque des convives ont décidé de griller du lard, un dégagement de fumée a déclenché l'alarme incendie.

Un camion et quatre sapeurs-pompiers sont arrivés à l'Hôtel de Ville vers 20h00 le 31 décembre, confirme Michel Gandillon, porte-parole des pompiers. Aucune des personnes présentes n'a été mise en danger, ajoute-t-il. Questionné par l'ats sur les frais de l'opération, le responsable indique que la facture de telles interventions est envoyée au détenteur de l'installation de détection.

A ses frais

Sur ce dernier point, Valentin Christe se veut catégorique. Il affirme qu'il paiera de sa poche tous les frais liés à cette mésaventure. Il précise en outre n'avoir recouru à aucun service de la ville pour cette fête privée.

«Nous avons tout fait nous-mêmes», assure-t-il. Il relève enfin que la réservation du local s'est faite via les huissiers de la ville et que personne ne lui a fait alors de remarques à ce sujet. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion