Actualisé 21.06.2008 à 12:38

Revenus pétroliers des pays du Golfe en hausse de 75%

Les revenus pétroliers des six monarchies arabes du Golfe devraient augmenter de près de 75% en 2008 par rapport à l'an dernier.

Les revenus pétroliers des membres du Conseil de Coopération du Golfe (CCG - Arabie saoudite, Bahreïn, Emirats arabes unis, Koweït, Oman et Qatar), qui avaient atteint 364 milliards de dollars en 2007, atteindraient 636 milliards de dollars en 2008, d'après le rapport hebdomadaire du cabinet d'experts koweïtien Al-Shall.

Sur ces six pays, quatre (Arabie, Emirats, Koweït et Qatar) sont membres de l'Opep. Al-Shall prévoit que les revenus pétroliers des six grimperont l'an prochain à 657 milliards de dollars (681 millions de francs), soit un total de près de 1300 milliards de dollars sur deux ans.

Arabie en tête

Des six, c'est l'Arabie, premier exportateur mondial et leader de l'Opep, qui se taille la part du lion, puisque ses revenus pétroliers pour 2008 et 2009 atteindraient presque 700 milliards de dollars, soit plus de la moitié des revenus totaux des pays du CCG, selon cette étude.

Les revenus pétroliers de l'Arabie étaient de 194 milliards de dollars en 2007. Al-Shall n'a pas précisé quels chiffres il avait retenu pour les cours du brut en 2008 et 2009.

Les six monarchies arabes du Golfe, qui détiennent un peu moins de la moitié des réserves mondiales prouvées de brut, produisent environ 16 millions de barils/jours, soit un peu moins du cinquième de la consommation mondiale. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!