Fanny Maurer: Révoltée par le triste sort de ses amies les bêtes
Publié

Fanny MaurerRévoltée par le triste sort de ses amies les bêtes

Végane, Fanny Maurer déplore que beaucoup des gens ne comprennent pas son mode de vie et son combat pour les animaux maltraités.

par
Ludovic Jaccard
1 / 8
MAI 2018: Fanny Maurer a poussé un coup de gueule sur Instagram envers ceux qui ne comprennent pas les personnes véganes.

MAI 2018: Fanny Maurer a poussé un coup de gueule sur Instagram envers ceux qui ne comprennent pas les personnes véganes.

DR
L'ex candidate de «Secret Story 6» est consternée par le triste sort des animaux d'élevage.

L'ex candidate de «Secret Story 6» est consternée par le triste sort des animaux d'élevage.

DR
Très investie dans la cause animale, la Française aux multiples tatouages avait posé pour Peta, afin de dénoncer le port de la fourrure.

Très investie dans la cause animale, la Française aux multiples tatouages avait posé pour Peta, afin de dénoncer le port de la fourrure.

DR

L'ex-candidate aux multiples tatouages de «Secret Story 6» a le cœur gros. Elle ne supporte plus de voir la triste vie des bêtes d'élevage et l'incompréhension que manifestent la plupart des gens envers ceux qui refusent de consommer des aliments issus de l'exploitation animale. «Je suis vraiment fatiguée et à bout de devoir me justifier et prouver pourquoi je suis végane. Fatiguée et à bout de me battre contre une majorité insouciante qui s'en fout», a déploré Fanny Maurer dans une story sur Instagram, le 30 mai 2018.

La Française, qui a posé pour Peta afin de dénoncer le port de la fourrure, estime que le véganisme est un mode de vie normal. «Refuser de se nourrir de la mort et de la souffrance des autres devrait être naturel, dit-elle. Tout le monde devrait être révolté, putain! Je suis à bout de force. Refusez l'exploitation animale. Je vous en supplie!»

La maquilleuse de 34 ans ne va pas retrouver le moral de sitôt: le Gouvernement français vient de refuser des mesures visant à améliorer les conditions de vie des animaux d'élevage. La vidéosurveillance des abattoirs a été rejetée, tout comme l'interdiction de broyage des poussins vivants et la castration à vif des porcelets. Quand on sait que 70 milliards d'animaux et 1000 milliards de poissons sont tués chaque année sur terre pour être mangés, les véganes ont en effet de quoi s'indigner...

Ton opinion