Chimie: Rhodia réduit ses coûts, après un bénéfice 2008 en baisse
Actualisé

ChimieRhodia réduit ses coûts, après un bénéfice 2008 en baisse

Le groupe de chimie français Rhodia a annoncé mercredi viser des économies structurelles de 150 millions d'euros (223 millions de francs) à l'horizon 2011, après avoir vu son bénéfice baisser en 2008.

La situation économique continuera à peser sur ses résultats au 1er trimestre 2009.

Le bénéfice net du groupe pour 2008 a reculé de 18,6%, à 105 millions d'euros. La situation s'est nettement dégradée au dernier trimestre, avec une perte de 28 millions d'euros, contre un bénéfice de 22 millions enregistré au 4e trimestre 2007, selon un communiqué.

Comme avait prévenu le groupe, le résultat brut d'exploitation (Ebitda) récurrent a reculé de 9,8%, à périmètre et change constants, à 664 millions d'euros. Le chiffre d'affaires a baissé de 0,4% à 4,763 milliards d'euros mais, à taux constants, il a progressé de 2,9%.

Face à une activité rognée par la crise économique, «nous mettons en oeuvre de nouvelles mesures structurelles pour réduire nos coûts de 150 millions d'euros à l'horizon 2011 et améliorer ainsi notre compétitivité», a annoncé Jean-Pierre Clamadieu, le patron de Rhodia, cité dans le communiqué.

Pour le début de 2009, le groupe ne voit pas encore «de signes de reprise de la demande» par rapport à fin 2008 et s'attend à ce que cette situation continue «à peser sur l'EBITDA récurrent du premier trimestre.

(ats)

Ton opinion