Rhodia vend ses activités: on s'inquiète à Emmenbrücke

Actualisé

Rhodia vend ses activités: on s'inquiète à Emmenbrücke

Le groupe chimique français Rhodia a annoncé mardi la vente de ses activités de fibres industrielles à Butler Capital Partners.

En Suisse, quelque 350 personnes sont concernées à l'usine Rhodia d'Emmenbrücke (LU).

Le montant de la cession à la société d'investissement française Butler Capital Partners n'a pas été publié. Hors livraisons internes au groupe Rhodia, les activités concernées ont généré des ventes de 163 millions d'euros (260 millions de francs) en 2005. Leur chiffre d'affaires total n'est pas connu.

La transaction comprend des sites de production en Allemagne, Pologne, Lettonie, Slovaquie et Suisse, avec un total de 1200 employés. A Emmenbrücke, Rhodia Industrial Yarns (autrefois Viscosuisse) emploie 350 personnes et produit des fils pour usage industriel.

L'usine d'Emmenbrücke occupait encore plus de 500 personnes en 2001, un effectif qui a été progressivement réduit. La maison-mère française à Paris n'a pas voulu s'exprimer mardi sur l'avenir du site lucernois. Actif à l'échelle mondiale, le groupe Rhodia emploie quelque 19 500 personnes et a dégagé en 2005 un chiffre d'affaires de 5 milliards d'euros.

(ats)

Ton opinion