Classement: Richemont et Swatch dans le «top 10» du luxe
Actualisé

ClassementRichemont et Swatch dans le «top 10» du luxe

Les deux groupes helvétiques figurent parmi les dix premiers groupes de l'industrie du luxe, selon Deloitte. LVMH reste en tête, avec près de 22 milliards de dollars de ventes en 2013.

Le genevois Richemont, fort de 13,4 milliards de dollars (12,6 milliards de francs) générés dans le très haut de gamme en 2013, défend sa deuxième place, devant Estée Lauder, révèle le nouveau rapport du cabinet de conseil Deloitte publié mardi. Avec 8,8 milliards, le numéro un de l'horlogerie Swatch perd un rang à la 6e place.

Sur fond d'aléas monétaires et de bouleversements technologiques, les 100 plus grandes sociétés mondiales du luxe ont réalisé des ventes cumulées de 214,2 milliards de dollars durant l'exercice sous revue. Malgré une croissance de 8,2% sur un an, le secteur a connu un net frein par rapport aux 12,6% affichés en 2012.

Sans surprise, c'est le secteur des bijoux et des montres qui a brillé par une croissance de 13,5%, suivi de celui des vêtements et chaussures ( 10%). L'engouement pour les sacs et accessoires exclusifs s'est quelque peu refroidi, avec une progression de seulement 4,7% comparé à l'exercice précédent.

Parmi les autres marques helvétiques répertoriées, Rolex figure au 12e rang, totalisant 5,4 milliards de dollars de chiffre d'affaires. Les maisons suisses ne réémergent ensuite au palmarès qu'en 40e position, avec Patek Philippe, suivi de près par Chopard (45e) puis Audemars Piguet (51e).

Dans le peloton, Bally fait son entrée à la 68e place, devant les horlogers Frédérique Constant (79e), Ulysse Nardin (86e) et Raymond Weil (91e). A la 100e place, le fabricant Richard Mille, sis aux Breuleux (JU), ferme la marche, ses ventes se chiffrant à 142 millions de dollars. (ats)

Ton opinion