Luxe: Richemont remanie la direction de quatre marques

Actualisé

LuxeRichemont remanie la direction de quatre marques

Jaeger-LeCoultre, Piaget, Vacheron Constantin et Alfred Dunhill vont avoir de nouveaux responsables.

Philippe Leopold-Metzger va céder la direction de la maison horlogère Piaget fin mars pour prendre sa retraite

Philippe Leopold-Metzger va céder la direction de la maison horlogère Piaget fin mars pour prendre sa retraite

AFP

Richemont poursuit sa restructuration. Le groupe de luxe genevois va remplacer quatre patrons de ses marques. Jaeger-LeCoultre, Piaget, Vacheron Constantin et Alfred Dunhill vont changer de directeur, a annoncé Richemont dans une note interne dévoilée mardi par le quotidien Le Temps et que l'ats a pu consulter.

Philippe Leopold-Metzger va céder la direction de la maison horlogère Piaget fin mars pour devenir président non exécutif de la marque afin d'assurer une transition en douceur. Il sera remplacé par Chabi Nouri, actuellement directrice marketing et des ventes.

Juan-Carlos Torres va également quitter son poste de directeur général de Vacheron Constantin à la même date pour devenir président non exécutif. Louis Ferla, directeur marketing et des ventes lui succédera le 1er avril à la tête de la marque.

Dirigeants expérimentés

«D'un jour à l'autre, nous allons perdre deux de nos collègues les plus expérimentés ce printemps. Philippe Leopold-Metzger a énormément contribué au développé de sa marque et de Richemont en tant que directeur général de Piaget», a souligné le président du conseil d'administration de Richemont Johann Rupert, cité dans la lettre.

Ce dernier évoque également le rôle important qu'a eu Juan-Carlos Torres à la tête de Vacheron Constantin et le remercie pour ses efforts. «Il sera extrêmement difficile de remplacer leurs connaissances des affaires, mais nous continuerons toutefois à bénéficier de leur expertise à l'avenir», a ajouté Johann Rupert.

De son côté, le patron de Jaeger-LeCoultre Daniel Riedo quittera ses fonctions fin février pour poursuivre sa carrière en dehors du groupe. Georges Kern le remplacera ad intérim.

Quant à la marque Alfred Dunhill, elle est désormais dirigée par Andrew Maag, en provenance du britannique Burberry. Il a succédé à Fabrizio Cardinali, lequel a quitté l'entreprise le 5 janvier.

Refonte structurelle

Ces remaniements sont une suite logique des changements annoncés en novembre dernier. Pour rappel, le patron de Richemont Richard Lepeu prendra sa retraite fin mars, tandis que le directeur des finances Gary Saage se retirera pour sa part fin juillet. Le groupe a décidé de supprimer le poste de directeur général (CEO). Les directeurs des différentes maisons et les chefs de nouveaux grands secteurs rapporteront directement au conseil d'administration.

Richemont avait déjà annoncé l'automne dernier des changements à la tête de ses marques IWC et Montblanc. Christoph Grainger-Herr va succéder à Georges Kern à la tête de la manufacture schaffhousoise. Ce dernier se retirera de la marque fin mars pour diriger la nouvelle division horlogère du groupe.

Nicolas Baretzki a lui été nommé à la direction de Montblanc après la nomination de Jérôme Lambert comme directeur des opérations responsable des services centraux et régionaux de Richemont et de toutes les sociétés du groupe, hormis la joaillerie et l'horlogerie. Il prendra ses fonctions au 1er avril.

Georges Kern et Jérôme Lambert feront également leur entrée au conseil d'administration de Richemont. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion