NBA - «lockout»: Rien de positif dans les négociations
Actualisé

NBA - «lockout»Rien de positif dans les négociations

Les négociations visant à trouver un accord sur le «lockout» de la NBA n'ont pas abouti.

La NBA sortira-t-elle de l'impasse?

La NBA sortira-t-elle de l'impasse?

Le président de la NBA David Stern a affirmé que rien d'encourageant n'était ressorti des deux heures et demie de négociations lundi avec les représentants du syndicat des joueurs. Le conflit qui oppose actuellement les joueurs aux patrons de clubs a abouti à un «lockout».

Il s'agissait là de la première discussion entre David Stern, le directeur exécutif de l'association des joueurs Billy Hunter et le président du syndicat des joueurs Derek Fisher depuis que le lockout a été décrété par les propriétaires le 30 juin. De nouvelles discussions sont prévues dans le courant du mois d'août, dans le but de trouver un accord avant la reprise du championnat prévue le 1er novembre.

Stern n'est «pas optimiste quant à volonté des joueurs d'aborder sérieusement» les problèmes qui ont entraîné selon lui les pertes de la NBA, a-t-il ajouté. Le différend entre joueurs et patrons de clubs porte sur la répartition des revenus de la NBA: les propriétaires de franchises, qui affirment avoir perdu l'année dernière 300 millions de dollars, cherchent en effet à augmenter leur part dans les 4,3 milliards de dollars générés chaque année par la NBA. Ils souhaitent aussi imposer une masse salariale fixe, projet auquel s'opposent les joueurs. (ats)

Ton opinion