Fribourg: Rixe à coups de barres de fer au port de Portalban

Actualisé

FribourgRixe à coups de barres de fer au port de Portalban

Une violente bagarre a eu lieu le mardi 8 mai au port. Deux frères albanais qui travaillaient sur un bateau ont été attaqués par des assaillants.

par
apn
La bagarre a eu lieu à côté du port de Portablan. Deux frères qui réparaient un bateau auraient été victimes de représailles dont les causes n'ont pas encore été formellement déterminées.

La bagarre a eu lieu à côté du port de Portablan. Deux frères qui réparaient un bateau auraient été victimes de représailles dont les causes n'ont pas encore été formellement déterminées.

Il y a eu au moins trois patrouilles de police, deux ambulances. Ensuite, plusieurs policiers en civil ont débarqué.» Comme beaucoup d'habitants de Portalban, village de la Broye qui compte environ 700 âmes, Claude s'interroge sur ce qui s'est passé le mardi 8 mai vers midi au port. Contactée, la police fribourgeoise se limite à une phrase: «une enquête est en cours».

Selon nos renseignements, le jour des faits, deux frères qui réparaient un bateau ont eu une dispute avec des individus venus les rencontrer. Les choses ont dégénéré. «Ils se sont bagarrés à coups de barres de fer et en se servant des outils de chantier trouvés sur place. J'ai vu plein de sang sur le bateau. J'ai dit ce que je savais aux enquêteurs de la police», déclare un villageois. «Ces gens-là, moins je parle d'eux, mieux je me porte», fait remarquer un autre témoin.

Une affaire, deux pistes

Au stade actuel, il existe deux pistes: celle d'une guerre entre deux clans (lire ci-contre) ou un règlement de comptes lié à une affaire de drogue. «L'attaque a été commanditée par un grossiste du canton de Fribourg qui accuse les deux frères de lui avoir volé 50 kg de marijuana», signale un homme bien introduit dans ce milieu. Il s'étonne de la présence d'un des frères en Suisse: «Il a déjà été condamné pour trafic de stups. Officiellement, il vit en Macédoine.» Pour le moment, la police fribourgeoise s'emmure dans le silence.

Protection de la police sollicitée

Avocat des deux frères blessés, Me Simon Perroud souhaite que ses clients puissent bénéficier d'une protection policière. «Je crains des représailles à cause des accusations infondées contre mon autre client, qui n'a rien à voir avec toute prétendue «guerre de clans». Le frère des deux blessés, que je défends aussi aux côtés de Me Yaël Hayat, doit être jugé en appel en juillet par le tribunal cantonal pour l'affaire de Frasses. Leur père a été agressé en décembre devant son domicile», relève l'avocat. De son côté, un frère de l'homme tué nie toute implication par rapport à cette affaire. «Mais, promet-il, s'il n'y a pas de justice, vengeance il y aura.»

Une suite de la série macabre «Dette du sang»?

Un conflit macabre oppose deux puissantes familles albanophones depuis plus d'une décennie. La guerre de la «Dette du sang» a connu un épisode à Frasses (FR) en mai 2013. Un Kosovar de 36 ans a été abattu d'une quinzaine de balles devant ses quatre enfants et sa compagne. La justice fribourgeoise a condamné un Kosovar et un Macédonien à la prison à vie. Le premier s'est évadé en 2017. L'autre condamné est le frère des deux hommes blessés à Portalban.

Ton opinion