Euro 2016: Rixe au couteau dans la fan zone de Lyon
Actualisé

Euro 2016Rixe au couteau dans la fan zone de Lyon

La police a dû intervenir mercredi soir après l'agression d'un Belge et d'un Français, légèrement blessés, par des supporters albanais.

1 / 41
Un hooligan russe de 31 ans, soupçonné d'avoir participé au tabassage d'un supporter anglais, a été extradé depuis l'Allemagne et placé en détention provisoire en France. (Archives) (Lundi 12 mars 2018)

Un hooligan russe de 31 ans, soupçonné d'avoir participé au tabassage d'un supporter anglais, a été extradé depuis l'Allemagne et placé en détention provisoire en France. (Archives) (Lundi 12 mars 2018)

Keystone
Le ministre français de l'Intérieur Bernard Cazeneuve estime que l'Euro 2016 a été une réussite sur le plan sécuritaire. (Lundi 11 juillet 2016).

Le ministre français de l'Intérieur Bernard Cazeneuve estime que l'Euro 2016 a été une réussite sur le plan sécuritaire. (Lundi 11 juillet 2016).

Reuters/Regis Duvignau
Des incidents entre fans et policiers ont éclaté aux abords de la fan zone de Paris, dimanche soir, lors de la finale de l'Euro entre le Portugal et la France. (Dimanche 10 juillet 2016)

Des incidents entre fans et policiers ont éclaté aux abords de la fan zone de Paris, dimanche soir, lors de la finale de l'Euro entre le Portugal et la France. (Dimanche 10 juillet 2016)

AFP

C'est l'une des premières fois depuis le début de la compétition que la police était contrainte à intervenir directement dans une fan zone. Une telle intervention nécessite une réquisition de l'UEFA, l'organisateur de la compétition et responsable du site.

Peu avant les deux buts de la France en fin de match contre l'Albanie (2-0), des supporters albanais «virulents» s'en sont pris à des supporters français qui chantaient la Marseillaise, rapporte la police, confirmant une information d'Europe 1.

Coups de couteau

Un Français a pris un coup de couteau dans la cuisse, un Belge au niveau de la fesse. Ces coups ont été portés par deux personnes différentes qui n'ont pas pu être identifiées, ce qui signifie qu'au moins deux couteaux ont pu être introduits dans la fan zone, pourtant équipée de portiques de sécurité. Il n'y a pas eu d'interpellation.

«C'est le premier coup dur depuis le début sur la fan zone», a commenté un responsable de la police, jugeant l'introduction d'armes blanches sur le site «inquiétante». En conséquence, la préfecture a demandé à GL Events, organisateur de la fan zone, à la mairie de Lyon et à la société de sécurité Byblos de renforcer les palpations à l'entrée du site.

Malgré les averses, quelque 16'000 supporters s'étaient réunis sur la fan zone de Lyon, située sur l'emblématique place Bellecour, pour assister à France-Albanie. (nxp/afp)

323 interpellations depuis le début de l'Euro

Les forces de l'ordre ont effectué 323 arrestations pour des violences, vols ou dégradations de biens en marge de l'Euro 2016 depuis le début de la compétition le 10 juin, a annoncé le ministère de l'Intérieur. «Parmi elles, 196 ont été placées en garde à vue, 8 ont déjà été condamnées à des peines de prison ferme et 3 avec sursis», a ajouté le ministère dans un communiqué, sans plus de précision. Vingt-quatre personnes ont par ailleurs fait l'objet d'un arrêté de reconduite à la frontière. Les débuts de la compétition ont été émaillés de violences entre hooligans, notamment samedi à Marseille en marge du match Russie-Angleterre.

(NewsXpress)

Ton opinion