Roberto Benigni interrompu par des coups de feu
Actualisé

Roberto Benigni interrompu par des coups de feu

L'acteur Roberto Benigni faisait une lecture de Dante quand il a été interrompu par des coups de feu.

«Qu'est que c'est? Est-ce que l'enfer est ici aussi?», s'est-il écrié avant de reprendre le fil de son texte, selon l'agence ANSA.

Les coups de feu, qui ont été pris par la plupart des spectateurs pour des pétards, ont été tirés par un homme qui tentait d'assister sans ticket à la lecture, organisée mardi soir en plein air sur une place de Cosenza, dans le sud de l'Italie.

Quand un agent de sécurité a essayé de l'empêcher d'entrer, l'homme de 45 ans, connu de la police pour de petits délits, a sorti un pistolet et a tiré six coups, dont cinq ont atteint l'employé à la jambe, a précisé mercredi à l'Associated Press le porte-parole de la police locale Angelo Cosentino.

L'agent de sécurité a été hospitalisé mais ses jours ne sont pas en danger.

«Je suis désolé, et je pense à la famille du gamin», a commenté Benigni mercredi. «Mais il a fait ça pour de la poésie, et c'est quelque chose d'incroyable», s'est-il enthousiasmé. (ap)

Ton opinion