Roche augmente son bénéfice de 34%
Actualisé

Roche augmente son bénéfice de 34%

Roche a vu son bénéfice net bondir de 34% l'an passé au montant record de 9,2 milliards de francs.

Le chiffre d'affaires du groupe pharmaceutique bâlois a crû de 18% pour se fixer à 42,04 milliards de francs, soit une hausse historique en valeur absolue de 6,5 milliards.

Le secteur pharma affiche une augmentation de 22% de ses ventes par rapport à 2005 à 33,29 milliards de francs, soit un rythme plus de trois fois supérieur à celui du marché mondial, a indiqué mercredi Roche en préambule à sa conférence de presse de bilan. La marge d'exploitation a gagné deux points pour s'établir à 27,9%.

Recul pour Chugai

Le groupe rhénan, dont les effectifs avaient progressé de 7% à près de 73 400 employés à fin 2006, précise avoir consolidé sa position de leader dans le domaine des anticancéreux. Il a déposé treize nouvelles demandes d'enregistrement de traitement et obtenu dans le même temps quatorze homologations.

La société américaine de biotechnologie Genentech, contrôlée majoritairement par Roche, a apporté au secteur pharma un chiffre d'affaires en hausse de 28% à 9,13 milliards de francs. Le groupe japonais Chugai, lui aussi contrôlé en majorité, a en revanche subi une baisse de ses ventes de 5% à 3,5 milliards.

Plus d'argent pour la recherche

Exprimé en monnaies locales, le chiffre d'affaires consolidé présente un gain de 17% (21% pour les seules activités pharma). Les dépenses en recherche et développement affichent une avancée de 16% par rapport à l'exercice précédent à 6,59 milliards de francs, poursuit le communiqué.

Le secteur Diagnostics, deuxième pilier du groupe qui comprend par exemple le traitement contre le diabète, a vu son chiffre d'affaires croître de 6% (&5% en monnaies locales) à 8,74 milliards de francs.

Perspectives favorables

Les actionnaires profiteront également de la bonne santé de Roche. Ils se verront proposer à l'occasion de la prochaine assemblée générale un dividende relevé de plus d'un tiers à 3,40 francs.

Côté perspectives, Roche fait preuve d'optimisme pour les mois à venir. Il table sur une croissance des ventes à deux chiffres aussi bien au niveau du groupe que du seul secteur pharma. Chacune des deux divisions devrait réaliser des progressions supérieures à celles de leurs marchés respectifs.

(ats)

Ton opinion