Coronavirus - Roche est à court d’autotests, mais il en reste en pharmacie
Publié

CoronavirusRoche est à court d’autotests, mais il en reste en pharmacie

L’entreprise pharmaceutique ne peut plus livrer les officines pendant quelques jours. La plupart des pharmacies avaient anticipé avec de grosses commandes de départ, mais certaines réduisent le nombre de tests distribués par personne en attendant.

par
Pauline Rumpf
Laurent Guiraud/ Tamedia

Les stocks sont suffisants, annonçait PharmaSuisse dans les médias mercredi lors du lancement des autotests gratuits distribués en pharmacie. Mais depuis ce vendredi, ce n’est plus tout à fait vrai: Roche n’a pas pu livrer de nouvelles commandes depuis vendredi après-midi.

«Il ne s’agit pas vraiment d’une pénurie, nous avons expédié plus de 500’000 tests vendredi matin, c'est simplement vendredi après-midi que des livraisons supplémentaires n'étaient plus possibles, indique Patrick Barth, porte-parole de Roche, revenant sur une information publiée par l’ATS. Mais elles reprendront dès lundi matin. Nous avons déjà fourni 9 millions d’autotests, mais il y a eu une très forte demande pour les premiers jours de cette campagne de testing.» Les autotests sont produits en Corée du Sud et transitent par un centre logistique en Allemagne, précise le communiquant, qui assure que des centaines de milliers d’éléments seront fournis chaque jour la semaine prochaine, permettant d’absorber la demande.

Se tester chez soi, c’est enfin possible  

«Nous avions prévu le coup en passant une grosse commande dès le début, donc on a de la marge», indique le personnel de la Pharmacie de la Gare à Vevey. C’est d’ailleurs le cas dans la plupart des pharmacies; il est donc toujours possible de se procurer des autotests.

Ton opinion

238 commentaires