Pharma: Roche met la gomme pour racheter Illumina
Actualisé

PharmaRoche met la gomme pour racheter Illumina

Roche passe à la vitesse supérieure dans son projet de racheter l'entreprise américaine Illumina, spécialisée en technique génétique. Le groupe pharmaceutique bâlois améliore le prix qu'il propose, de 44,50 dollars à 51 dollars par action.

L'offre non sollicitée révisée valorise Illumina à quelque 6,7 milliards de dollars (environ 6 milliards de francs), alors que la proposition initiale se limitait à 5,7 milliards de dollars. La direction d'Illumina jugeait cette dernière bien trop basse.

La société basée à San Diego a réagi prudemment à l'annonce de Roche jeudi, prenant simplement acte du nouveau prix. Les dirigeants et leurs conseillers analyseront la situation avant d'émettre une nouvelle recommandation. Dans l'intervalle, ils conseillent aux actionnaires de ne pas bouger.

De son côté, Roche est pressé de conclure l'affaire, qui fait figure de feuilleton depuis quelques semaines. Le géant rhénan et le groupe californien n'ont eu de cesse d'interpeller chacun les actionnaires pour les rallier à leurs positions respectives.

Roche confiant

Roche souligne que lors de ses discussions avec ceux-ci, il a «constaté qu'il y a un intérêt à accélérer le processus d'acquisition». Il dit envisager avec confiance la possibilité d'une conclusion rapide.

Le groupe assure qu'il souhaiterait de préférence un accord à l'amiable. Mais il s'efforcera de conclure de façon unilatérale si Illumina persiste dans son refus de négocier et maintient sa recommandation négative aux actionnaires, écrit son président Franz Humer dans sa lettre à Jay Flatley, patron et président d'Illumina.

Et le nouveau prix pourrait, certes, encourager les actionnaires de l'entreprise américaine. Il représente une prime de 15% par rapport à l'offre initiale et de 88% comparé avec le cours auquel évoluait l'action avant que les rumeurs de rachat ne circulent fin décembre. Mercredi soir, l'action avait clôturé très proche des 50 dollars.

Briser les résistances

Les analystes s'attendaient à un relèvement de l'offre. D'aucuns reconnaissent chez Roche une tactique qui a déjà fait ses preuves lors de précédentes offres hostiles: prononcer un prix pas trop élevé, discuter avec la cible tout en observant la réaction des marchés, prolonger l'offre autant que nécessaire, et finir par emporter la mise grâce à un prix rendu plus attractif.

Mais les observateurs constatent que cette fois, la mise a été augmentée beaucoup plus rapidement. Pour les firmes américaines Ventana et Genentech, il avait fallu attendre au moins sept mois avant que le groupe bâlois améliore ses offres.

L'offre lancée fin janvier dernier a déjà été prolongée deux fois. Le nouveau délai échoit le 20 avril. Tout se jouera au plus tard à l'assemblée générale d'Illumina qui aura lieu deux jours plus tôt: Roche devrait alors essayer de placer ses pions au sein du conseil d'administration de la société américaine.

Illumina est spécialisé dans le séquençage de gènes, technologie indispensable aux traitements personnalisés, que Roche considère comme l'avenir du secteur pharma. Il emploie plus de 2100 personnes pour des ventes annuelles dépassant 900 millions de dollars. (ats)

Ton opinion