Rochers-de-Naye (VD): Skieurs évacués en train, les skis en hélico

Publié

Rochers-de-Naye (VD)Skieurs évacués en train, les skis en hélico

Une panne de chasse-neige a forcé les gens se trouvant samedi dans la station à quitter rapidement les lieux, laissant derrière eux leur matériel.

par
Xavier Fernandez
Mercredi, sans chasse-neige, on ne montait aux Rochers-de-Naye. Une situation qui va perdurer au minimum jusqu'à jeudi. 

Mercredi, sans chasse-neige, on ne montait aux Rochers-de-Naye. Une situation qui va perdurer au minimum jusqu'à jeudi. 

Sébastien Anex/20min

Il était environ 16 heures, samedi, quand le chasse-neige de la ligne Montreux–Rochers-de-Naye est tombé en panne. Autrement dit, le seul moyen de déneiger la voie du célèbre petit train à crémaillère s’est retrouvé hors service. En parallèle, un vent à décorner les bœufs s’est levé, menaçant de tout recouvrir de poudreuse.

«Il y avait à ce moment encore quelque 300 personnes en haut, dont une majorité d’écoliers. Pour leur sécurité, nous avons décidé de les faire redescendre au plus vite, tant que le train pouvait encore circuler. Afin d’évacuer rapidement, nous leur avons demandé de laisser leur matériel sur place. L’idée était d’éviter que chaque enfant perde du temps à retrouver ses skis. L’opération s’est déroulée dans le calme et tout le monde a pu rentrer à bon port», commente Jérôme Gachet, porte-parole du MOB (Montreux-Oberland bernois).

La ligne étant depuis impraticable dans sa partie sommitale, c’est en hélicoptère que les 140 paires de skis restées aux Rochers-de-Naye ont été redescendues mardi à la halte des Hauts-de-Caux. Puis elles ont été véhiculées jusqu’à l’école montreusienne de laquelle venaient les élèves.

Désormais, le défi pour le MOB est de réparer le chasse-neige. «Ce n’est pas simple. Il faut faire venir une pièce de loin. On sait déjà qu’on ne pourra pas ouvrir mercredi et jeudi. Mais nous allons tout mettre en œuvre pour que la ligne soit opérationnelle dès vendredi. Pour nous, ce sera une grosse journée. Plusieurs classes ont prévu de monter skier», partage le porte-parole.

Bonne ambiance au resto, joyeux bordel dans le train

Une jeune Vaudoise se trouvait parmi les skieurs présents samedi aux Rochers-de-Naye. «Alors que nous nous apprêtions à faire une dernière descente, la bise s’est levée et on ne voyait plus rien. Nous avons alors rebroussé chemin, pour nous installer au resto. L’avant-dernier train est parti vers 14 h 20, plein à craquer. De nombreuses personnes sont encore arrivées au restaurant par la suite. L’ambiance était top. On se voyait déjà passer la nuit sur place et danser sur les tables! Pour finir, nous sommes tous montés dans un train vers 16 h 20 et plusieurs groupes d’ados nous ont encore rejoints aux Hauts-de-Caux. Les jeunes glissaient avec leurs bottes mouillées. C’était un joyeux bordel. Pour finir, des planches ont été posées entre les banquettes pour que tout le monde puisse s’asseoir et nous sommes arrivés à Montreux vers 17 h 30.»

Le chasse-neige de la ligne Montreux–Rochers-de-Naye est en panne.

Le chasse-neige de la ligne Montreux–Rochers-de-Naye est en panne.

Lecteur reporter

Ton opinion

0 commentaires