Festival: Rock Oz'Arènes a attiré la foule à Avenches
Actualisé

FestivalRock Oz'Arènes a attiré la foule à Avenches

Le 20e Rock Oz'Arènes a vu affluer 37'000 personnes à Avenches (VD). Les organisateurs tirent un bilan «très positif» et prévoient des comptes équilibrés pour un budget de 3,2 millions de francs.

Contrairement à l'édition précédente, celle-ci s'est déroulé sur cinq soirées. Trois se sont déroulées à guichets fermés, dont celle de samedi qui a notamment accueilli Stephan Eicher, a indiqué dimanche à l'ats Michel May, responsable du service de presse du festival.

La pluie a arrosé les arènes samedi soir mais tout s'est bien déroulé. Aucun orage n'a d'ailleurs interrompu les concerts proposés tout au long de la manifestation.

Le bilan sanitaire ne révèle aucun incident grave et reste comparable aux années précédentes, a assuré le porte-parole des organisateurs. Des déprédations ont été signalées en gare d'Avenches après la soirée électro du 31 juillet, «des dégâts estimés à 1000 francs», a indiqué M. May.

Dans des genres très différents, le groupe Motörhead, Olivia Ruiz, Stephen Marley ou Bernie Constantin ont offert maints temps forts à cette manifestation. Quelque 8000 fans ont notamment afflué mercredi pour vibrer avec les rockeurs allemands de Scorpions.

Objectif atteint

La directrice du festival, Charlotte Carrel décidera cet automne si elle poursuit l'aventure de Rock Oz'Arènes. Ayant atteint son objectif -parvenir jusqu'à la 20e édition- elle a rappelé dans quelques médias que le show-business traverse une passe difficile.

«Avec une concurrence toujours plus vive et une démesure en ce qui concerne les cachets, il devient difficile de pérenniser Rock'Oz», a-t-elle déclaré au quotidien «La Liberté» ou à la Télévision suisse romande. Malgré les assurances et les réserves constituées grâce aux bonnes années, on «ne pourra pas pallier à deux éditions catastrophiques de suite».

Soutiens espérés

Pour avoir plus de sécurité financière, Charlotte Carrel espère obtenir plus de soutien des pouvoirs publics ou des allègements financiers. Elle demande notamment la suppression de la taxe communale sur les spectacles dont bénéficent par exemple le Paléo de Nyon ou le Festival de Montreux.

(ats)

Ton opinion