Festival: Rock Oz’ confirme qu’il veut un festival en 2023 et regrette le choix d’Avenches

Publié

FestivalRock Oz’ confirme qu’il veut un festival en 2023 et regrette le choix d’Avenches

Le quiproquo semble total entre le festival et la commune d’Avenches au sujet de la tenue d’un festival l’été prochain. Des centaines de milliers de francs de subventions sont en jeu.

par
Pauline Rumpf
La tenue ou non d’un festival en 2023, hors des arènes d’Avenches qui seront en rénovation, a fait l’objet d’informations contradictoires ces derniers jours.

La tenue ou non d’un festival en 2023, hors des arènes d’Avenches qui seront en rénovation, a fait l’objet d’informations contradictoires ces derniers jours.

20min/François Melillo

Depuis une semaine, les informations contradictoires fusent entre les organisateurs du festival Rock Oz’Arènes et la commune d’Avenches (lire ci-dessous) au sujet de l’annulation, ou non, de son édition 2023. Ce mercredi, et après une réunion d’urgence, le conseil de fondation s’est fendu d’un communiqué prenant acte de la suspension des subventions par la Municipalité d’Avenches (VD), en précisant que celle-ci avait mal compris ses propos.

Un courrier que nous avons pu consulter, adressé début novembre au Canton et à la Commune, faisait effectivement état d’un report à 2024, malgré une autorisation déjà accordée, en raison du grand nombre d’inconnues encore à éclaircir dans un délai trop bref. Une communication effectivement sujette à interprétation. Toutefois, comme le précise le festival dans son communiqué, cette lettre mentionnait uniquement un report pour le site «Le Cigonier», une parcelle communale pressentie pour accueillir le festival pendant plusieurs années durant les travaux des arènes.

«À aucun moment, le conseil de fondation n’a mentionné une annulation de son édition 2023», assure le conseil de fondation, tenant sa ligne déjà évoquée dans la presse la semaine dernière. «Cette situation est dommageable pour l’image du Rock Oz’ et nous mettons tout en œuvre à ce jour afin de remédier à cette situation inconfortable et garantir les intérêts du festival 2023-2024.»

Des attaques personnelles

La directrice artistique du festival Charlotte Carrel, sortie du bois vendredi dernier pour démentir l’annonce de la Municipalité, a pris pour son grade pour des propos jugés contradictoires et compliqués, des mots du syndic d’Avenches. Le conseil de fondation «déplore et juge inapproprié les propos infondés et les attaques personnelles» envers elle, rappelant en outre qu’elle est «membre d’honneur» de ce conseil. Outre ce communiqué, le festival se refuse à donner d’avantage d’informations et annonce qu’il informera en temps voulu sur le futur du festival.

Du côté de la commune, on préfère ne pas ajouter quoi que ce soit en l’état. Toutefois, le syndic confirme que le statut quo est maintenu: la subvention reste suspendue jusqu’à nouvel avis. 

Ordre, désordre, contre-ordre

La semaine dernière, la Municipalité annonçait au législatif que l’édition 2023 était annulée, avant que ce dernier ne vote une subvention importante, de 100’000 fr. par an pendant sept ans, pour soutenir la délocalisation du festival pendant les travaux de rénovation des arènes. Mais dès le lendemain, le festival par voie de presse assurait qu’une édition 2023 restait envisagée, mais à un autre endroit. Se sentant désavouée, la Municipalité annonçait alors mardi qu’elle suspendait son soutien jusqu’à nouvel avis.

Ne ratez plus aucune info

Pour rester informé(e) sur vos thématiques préférées et ne rien manquer de l’actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque jour, directement dans votre boîte mail, l’essentiel des infos de la journée.

Ton opinion

10 commentaires