Röstigraben: à l'école, le français résiste
Actualisé

Röstigraben: à l'école, le français résiste

C'est presque définitif: le français sera enseigné avant l'anglais aux élèves alémaniques des cantons de Bâle-Ville, Bâle-Campagne, Berne, Fribourg, Soleure et du Valais.

La convention a été signée. Les parlements auront le dernier mot. Alors que le reste de la Suisse alémanique a opté pour l'anglais avant le français, les cantons à cheval sur la barrière de rösti maintiennent leur décision coordonnée d'enseigner le français dès la 3e primaire et l'anglais dès la cinquième.

Ton opinion