Röthlin admis dans "son jardin"

Actualisé

Röthlin admis dans "son jardin"

Viktor Röthlin a finalement été admis à HongFu Garden, complexe hôtelier et de relaxation à une dizaine de kilomètres au nord de Pékin. Le comité d'organisation des JO (BOCOG) est revenu sur sa décision d'interdire ce lieu aux athlètes.

Le marathonien obwaldien est arrivé mardi en Chine et résidera pendant les trois semaines précédant son marathon du 24 août dans ce jardin qualifié de havre de paix et de lieu privilégié pour se préparer.

La semaine dernière, le BOCOG avait pourtant mis le holà, arguant de problèmes sanitaires et de sécurité pour empêcher les athlètes de séjourner dans ce lieu non officiel.

Mais les protestations de plusieurs comités nationaux ont fait plier les organisateurs. Les beachvolleyeurs allemands et suisses, notamment, souhaitaient aussi y résider, ainsi que des coureurs kényans auxquels Röthlin avait mis la puce à l'oreille.

L'Obwaldien s'est installé en compagnie de son sparring-partner Daniel Brodard, de l'entraîneur national Fritz Schmocker et du Bernois Philipp Bandi, qui disputera le 5000 m. Les beachvolleyeurs suisses Martin Laciga/Jan Schnider et Patrick Heuscher/Sascha Heyer se sont, eux, finalement accommodés du refus initial du BOCOG et logent au village olympique.

Des endroits calmes et un peu à l'écart du smog comme HongFu Garden sont particulièrement prisés des athlètes d'endurance, à l'heure où Pékin reste enveloppé d'un épais brouillard, qui empêche le soleil de percer. Le cocktail chaleur-pollution créait toujours une atmosphère assez étouffante en début de semaine. Selon Röthlin, le marathon - que le CIO n'exclut pas de transférer en un autre lieu - ne devrait pas se gagner en moins de 2h13'.

(si)

Ton opinion