Tennis - Roger Federer a quitté Wimbledon «secoué»
Publié

TennisRoger Federer a quitté Wimbledon «secoué»

Surclassé par le Polonais Hubert Hurkacz (6-3 7-6 6-0), le Bâlois a été éliminé dès les quarts, mercredi à Londres.

par
Jérémy Santallo
Roger Federer quitte Church Road plus tôt que prévu.

Roger Federer quitte Church Road plus tôt que prévu.

Getty Images

Il l’avait martelé depuis son retour au jeu, à la mi-mars. Mais Wimbledon, son grand objectif, s’est arrêté plus que tôt que ce qu’il avait imaginé. «J’étais très déçu sur le court. Et je le suis toujours, a confié Roger Federer avant de quitter la salle d’interview, mercredi soir. Maintenant que c’est terminé, je me sens libéré d’un poids et horriblement épuisé mentalement.»

Inconfortable dans ses déplacements, surtout dans les petits pas d’ajustement avant les frappes, le Bâlois de bientôt 40 ans a multiplié les imprécisions (31 fautes directes), notamment côté coup droit. Et que dire de ce tie-break du 2e set? «RF» a alors accumulé les mauvais choix au filet, comme si, en plus de sa lucidité, il avait aussi perdu son flair légendaire.

Il faut toutefois applaudir la performance de Hubert Hurkacz (18e). Pour son premier quart de finale en Grand Chelem, qui plus est face à son «héros», le Polonais s’est montré d’une solidité admirable (12 fautes) et s’est bien accommodé du vent. Il l’a emporté 6-3 7-6 6-0, infligeant sa première «roue de vélo» au 8e mondial en… 119 parties à Church Road.

À 19 h 10, Roger Federer a pris congé du public anglais. Pour la dernière fois? «Je ne sais pas, a-t-il réagi. Ça secoue un peu de finir comme ça. Je suis déçu de ne plus être en lice, mais il faut vite passer à la suite. On doit faire le point avec l’équipe pour prendre les bonnes décisions, notamment par rapport aux JO, dans les jours à venir. Car cela arrive vite.»

Ton opinion

41 commentaires