Actualisé 21.03.2020 à 08:23

«L'heure est grave»

Roger Federer brise le silence

Le tennisman bâlois s'est exprimé pour la première fois depuis le début de la crise du coronavirus, en réponse au défi lancé par le conseiller fédéral Alain Berset.

Instagram

Le chef du Département de l'intérieur Alain Berset a utilisé les réseaux sociaux pour, notamment, lancer un défi à Roger Federer - le tennisman bâlois ne s'était pas exprimé depuis le début de la crise liée au coronavirus.

Le conseiller fédéral a rappelé dans son message que chaque personne avait un rôle important à jouer dans la lutte contre la pandémie. «Respectez les consignes, gardez les distances, pensez à rester à la maison», a dit le Fribourgeois. «Et vous, que faites-vous? Vous pouvez le raconter et lancer un défi.»

Alain Berset a ainsi «invité» la Tessinoise Christa Rigozzi, animatrice et Miss Suisse 2006, le rappeur Stress et, donc, Roger Federer. «Je les remercie d'avance pour leur collaboration.»

Roger Federer a apporté sa réponse très vite. C'est d'ailleurs la première fois qu'il s'exprime depuis le début de la crise liée à la pandémie. On le voit, avec des sommets enneigés derrière lui, probablement en direct de Valbella, où il réside en attendant que sa propriété de Rapperswil ne soit construite.

«Je me lave les mains plusieurs fois par jour et je reste à la maison, dit-il en schwytzertütsch. Il est très important de penser aux personnes âgées et vulnérables, plus que jamais. Gardons une distance de deux mètres, ne nous serrons pas la main en ce moment. L'heure est grave. J'espère que tout le monde prend cette situation au sérieux.»

La planète entière attendait le message de Roger Federer, elle l'a. Le tennisman bâlois a, dans le même temps, fait passer le message au hockeyeur Roman Josi, à la skieuse Wendy Holdener et au rappeur DJ Bobo.

R. Ty

(NewsXpress)
Trouvé des erreurs?Dites-nous où!