Actualisé 19.03.2020 à 09:02

Tennis

Roger Federer: pourquoi ce silence?

Le tennisman suisse n'a pas fait la moindre communication depuis le début de la crise liée au Covid-19. Mais il aurait oeuvré en coulisses avec l'ATP.

de
Sport-Center
Pour l'instant, c'est silence radio du côté de Roger Federer.

Pour l'instant, c'est silence radio du côté de Roger Federer.

AFP

Opéré du genou droit le 19 février dernier, Roger Federer, peut-être le Suisse le plus admiré et le plus respecté, ne s'est encore pas manifesté sur les réseaux sociaux depuis le début de la crise liée à la pandémie de coronavirus. Que ce soit sur Instagram (où il compte 7,4 millions de followers), Twitter (12,6 millions) ou Facebook (15,5 millions), sa dernière publication remonte au 2 mars dernier - un post lié à «sa» Laver Cup, qui aura lieu du 25 au 27 septembre prochains à Boston.

Pourtant, depuis le 2 mars, les événements se sont précipités: le tournoi d'Indian Wells a été annulé le lundi 9 mars, l'ATP a annoncé le jeudi 12 mars que la saison était suspendue pour six semaines, et mercredi 18 mars, elle a prolongé cette pause forcée jusqu'au 8 juin.

Partout dans le monde, les stars du sport ont multiplié les messages. Pour ne rester que dans le monde du tennis, citons Rafael Nadal:

Ou encore Novak Djokovic:

Mais pas trace d'un message de Roger Federer. Pas un mot. Ou plutôt si: juste ce tweet, émanant de l'ATP, dans lequel l'instance mondiale du tennis, mettant plusieurs extraits vidéo bout à bout, fait dire au Bâlois: «C'est assez simple en fait, lavez-vous les mains, merci, je ne peux pas vous remercier assez.»

Mais de Roger Federer «himself», rien de rien. Le Bâlois de 38 ans ne nous avait pas habitués à cela.

Il apparaît cependant qu'il aurait oeuvré en coulisses et qu'il aurait été consulté par l'ATP lorsqu'il s'est agi d'évoquer la suspension de la saison et l'annulation de certains tournois.

C'est en tout cas qu'a dit Mark Knowles, membre du comité de l'ATP, dans une interview accordée à «Tennis Channel»: «Roger a été l'un des premiers à prendre contact avec nous, pour s'assurer que l'on ferait les bons choix», a-t-il expliqué. Le Maître aurait ainsi pris part à la décision d'annuler Indian Wells, puis de ne pas jouer pendant six semaines, alors même que d'autres compétitions sportives avaient encore de la peine à envisager un arrêt total.

«Après son opération au genou, Roger aurait pu dire: «Je me retire temporairement de l'ATP-Tour», poursuit Mark Knowles. Mais, comme Novak Novak Djokovic et Rafael Nadal d'ailleurs, il s'est donné la peine de réfléchir avec nous. Ces trois ne recevront jamais assez de reconnaissance pour ce qu'ils font. Ils sont trois des plus grands joueurs de tous les temps, mais ils tiennent à participer à chaque décision.»

En attendant que Roger Federer se manifeste personnellement sur les réseaux sociaux - si tant est qu'il le fasse un jour -, l'ATP-Tour est à l'arrêt. Il est censé reprendre au mois de juin pour la saison sur gazon. Comme Roger Federer. Tiens donc...

R. Ty

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!