Cyclisme - Roglic prend la 11e étape, en attendant le maillot rouge
Actualisé

CyclismeRoglic prend la 11e étape, en attendant le maillot rouge

Le Slovène a remporté sa deuxième étape sur ce Tour d’Espagne, mercredi. Mais il reste à près de deux minutes d’Odd Christian Eiking, leader du général.

Primoz Roglic a remporté la 11e étape du Tour d’Espagne, après son succès lors de la 1re étape.

Primoz Roglic a remporté la 11e étape du Tour d’Espagne, après son succès lors de la 1re étape.

AFP

Vainqueur d'étape pour la 2e fois sur ce Tour d'Espagne 2021 mercredi sur la bosse de Valdepeñas de Jaén, Primoz Roglic (Jumbo-Visma) devra patienter pour se réapproprier le maillot rouge de leader, resté sur les épaules d'Odd Christian Eiking (Intermarché - Wanty-Gobert).

À la bataille dans les derniers hectomètres avec son rival Enric Mas (Movistar), Roglic a avalé Magnus Cort Nielsen, dernier représentant de l'échappée du jour, à 200 mètres de la ligne, s'offrant ainsi une 2e victoire d'étape après son succès inaugural sur le contre-la-montre individuel lors de la 1re étape.

Cort Nielsen, déjà vainqueur de la 6e étape en solitaire devant Roglic au sommet de la Cullera, a offert une belle résistance au peloton des favoris: le Danois a semé ses compagnons d'échappée (Joan Bou, Jonathan Lastra, Harm Vanhoucke et Edward Planckaert) dans la dernière bosse répertoriée du jour (col de Locubin, à 8 km de l'arrivée).

Il comptait plus d'une minute d'avance au pied de cette difficulté, mais il n'a rien pu faire face au train de la formation Jumbo-Visma et de Roglic en tête du peloton dans les terribles rampes finales vers Valdepeñas de Jaén (qui dépassaient parfois les 20%), qui avaient sacré Joaquim Rodriguez il y a dix ans tout pile sur la Vuelta 2011.

«C'était juste, encore une fois. L'autre jour, il a terminé premier et moi deuxième, j'étais un peu court. Aujourd'hui (ndlr: mercredi) c'était une étape courte mais compliquée, il a encore fait très chaud. C'était un final sympa, avec des grosses pentes, je savais qu'il me convenait. J'ai beaucoup souffert, mais par chance, ça se finit avec une victoire pour moi. Enric Mas a aussi été super fort. Mais heureusement, j'avais un peu plus de jus sur la fin», s'est réjoui Roglic à l'arrivée. «Cela fait toujours plaisir de gagner, tu ne sais jamais quand ça va s'arrêter», a confié le Slovène.

Abandons de Philipsen et Aranburu

Dans les dix derniers kilomètres, David De La Cruz (UAE) puis Damiano Caruso (Bahrain) ont tenté de s'extirper du peloton, sans succès.

Roglic reste 3e au général, à 1’56’’du leader Eiking, 10e de l'étape mercredi. Entre eux se glisse le coureur français de la Cofidis Guillaume Martin, avec 58 secondes de débours sur le Norvégien au général.

Une étape marquée par les abandons de Jasper Philipsen (Alpecin), double vainqueur d'étape sur ce Tour d'Espagne 2021 qui souffrait de «légers symptômes fiévreux» avant le départ de la 11e étape, et d'Alex Aranburu (Astana) après sa chute la veille.

Mikel Landa (Bahrain), candidat à la victoire finale, a comme la veille été décroché du peloton des favoris, disant presque adieu à ses chances de sacre.

Jeudi, le peloton va retrouver une autre étape casse-pattes entre Jaén et Cordoue, avec notamment la montée vers le col de San Jeronimo (3e catégorie) et une autre bosse de 2e catégorie à 20 km de l'arrivée.

(AFP)

Ton opinion

0 commentaires