Affaire Polanski: Roman Polanski paie un impôt foncier en Suisse
Actualisé

Affaire PolanskiRoman Polanski paie un impôt foncier en Suisse

Le cinéaste, arrêté samedi dernier à Zurich, paie des impôts pour le chalet qu'il possède à Gstaad.

par
jbm

Roman Polanski paie des impôts en Suisse. C'est ce que révèle le Tages-Anzeiger, qui a enquêté auprès de l'administration communale de Saanen. En tant que propriétaire du luxueux chalet Milky Way à Gstaad, le cinéaste s'acquitte depuis trois ans de la taxe foncière, qui se monte à 2392,60 fr. La résidence, elle, est estimée à 1,6 million de francs.

Le cinéaste, qui a été arrêté samedi dernier à sa descente d'avion à Zurich pour une affaire de mœurs datant de 1977, ne bénéficie pas d'une taxation forfaitaire pour riches étrangers.

Détail troublant relevé par le Tages-Anzeiger: en 2005, les Etats-Unis ont lancé un mandat d'arrêt international contre le réalisateur. Or, quelques mois plus tard, Roman Polanski devenait un contribuable suisse.

Le quotidien alémanique se demande aussi pourquoi les autorités ont attendu la venue de Roman Polanski au Festival du film de Zurich pour l'arrêter, alors qu'il s'est déjà rendu de nombreuses fois par le passé dans son chalet de l'Oberland bernois.

Par ailleurs, on a appris que le cinéaste, qui est toujours en prison, a engagé un ténor du barreau américain pour le défendre. Roman Polanski aurait mandaté Reid Weingarten, écrit le quotidien New York Times. Cet avocat-vedette rejoint l'équipe d'avocats chargée d'éviter l'extradition de Polanski vers les Etats-Unis. (jbm/ats/ap)

Ton opinion