Actualisé 03.12.2014 à 20:10

Hockey - LNA

Romy a retrouvé tout son punch face à la cage

Dans son costume de PostFinance Top Scorer, le Chaux-de-Fonnier sert une attaque genevoise qui retrouve son lustre de la saison passée.

de
Oliver Dufour
L'attaquant fait de nouveau le désespoir des gardiens de LNA.

L'attaquant fait de nouveau le désespoir des gardiens de LNA.

Avec les départs, durant l'été, d'éléments offensifs de la trempe de Kaspars Daugavins, Denis Hollenstein, Matthew Lombardi et Cody Almond, les temps s'annonçaient moins fastes pour les Aigles devant les buts adverses, cette saison. Le GSHC n'est d'ailleurs pour l'heure que la 7e équipe de LNA en termes de buts marqués.

Mais les choses pourraient changer avec les retours de Lombardi et d'Almond, lesquels n'ont pas trouvé leur bonheur en Amérique du Nord. Même s'ils ne seront pas alignés ce soir dans le derby face à Lausanne, ils offriront sans doute bientôt quantité d'options offensives à l'entraîneur des Genevois, Chris McSorley. «Chaque coach aimerait sans doute être dans la même situation», savoure l'attaquant Kevin Romy. Avec ses 25 points (15 buts, 10 assists), le Chaux-de-Fonnier montre déjà l'exemple à suivre en ayant pris la tête des compteurs «grenat».

«Je ne vise pas tant le succès individuel que la performance collective, précise Romy. Néanmoins, chaque joueur de notre équipe a été embauché avec un rôle précis et lorsqu'il l'accomplit bien, c'est sûr que c'est un motif de satisfaction.» Leader par l'action, l'international suisse prouve qu'il a retrouvé ses meilleures sensations. Il a même déjà presque atteint son total de points de la dernière saison régulière (33). «L'essentiel était de bien récupérer après la commotion que j'ai subie lors du dernier Mondial. Je suis satisfait de mes progrès et de ma forme. Aujourd'hui, on peut dire que je suis revenu à 100% de mes moyens.» Voilà qui tombe à pic pour défier des Lausannois qui viennent de vivre une période plutôt difficile (1 succès en 11 matches).

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!