Santé: Ronfler augmenterait les cas de césarienne
Actualisé

SantéRonfler augmenterait les cas de césarienne

Des chercheurs américains notent un lien entre les ronflements des femmes enceintes et une augmentation des opérations visant à mettre au monde leurs bébés.

par
jah
Les ronflement des futures mères auraient un impact sur leur progéniture.

Les ronflement des futures mères auraient un impact sur leur progéniture.

Les femmes enceintes qui ronflent auraient plus de chances de mettre au monde des enfants par césarienne et qui soient plus petits que la moyenne, constatent les scientifiques de l'Université de Michigan aux Etat-Unis.

L'étude a été menée sur 1673 cas, et les futures mères ont été interrogées sur les trois derniers mois de leurs grossesse. 35% aurait déclaré ronfler habituellement et 26% ont indiqué le faire depuis le début de leur maternité. Les chercheurs ont ensuite comparé ces déclaration avec les dossiers médicaux des nouveau-nés. Ils ont découvert que 63% d'entre eux étaient plus petits que la moyenne et avaient de fortes chances de venir au monde par césarienne.

La cause exacte de ces résultats n'est pas encore identifiée avec précision, mais l'hypothèse retenue par les chercheurs est que les vibrations produites pendant la nuit pourraient conduire à une inflammation du placenta.

Ton opinion