Rooney improbable face à Trinité-et-Tobago
Actualisé

Rooney improbable face à Trinité-et-Tobago

La participation de Wayne Rooney, remis d'une fracture à un pied, au match du groupe B de la Coupe du monde contre Trinité- et-Tobago, jeudi à Nuremberg, est très improbable, affirme mardi le quotidien «The Daily Telegraph».

L'attaquant pourrait faire sa rentrée le 20 juin contre la Suède.

Lundi, plusieurs quotidiens britanniques avaient spéculé sur un retour anticipé à la compétition de Rooney. Ils estimaient que l'attaquant de Manchester United pourrait faire jeudi une apparition pendant le match face aux «Soca Warriors».

Mais selon le «Daily Telegraph», les deux médecins indépendants, qui avaient conclu le 7 juin, à l'examen d'un scanner, que la fracture du pied droit de Rooney était guérie et qu'il serait apte à jouer dans ce Mondial, ont rejeté l'éventualité qu'il reprenne dès jeudi.

Selon le quotidien, l'encadrement de l'équipe d'Angleterre aurait demandé aux professeurs Angus Wallace et Chris Moran, deux spécialistes du Queen's Medical Centre de Nottingham qui avaient examiné le dernier scanner du joueur, s'il serait apte à jouer contre Trinité-et-Tobago. Ceux-ci auraient rejeté cette demande, estimant que l'attaquant de 20 ans serait encore trop juste physiquement et risquerait une nouvelle blessure. L'encadrement anglais se serait rangé à cet avis.

L'éventualité la plus probable serait désormais que Rooney soit suffisamment prêt pour faire son entrée contre la Suède, le 20 juin. (ats)

Ton opinion