«Madame»: Rossy de Palma sublime en 14e roue du char
Actualisé

«Madame»Rossy de Palma sublime en 14e roue du char

La réalisatrice Amanda Sthers a écrit le rôle de Maria spécialement pour l'actrice espagnole. Qui l'habite royalement.

par
Catherine Magnin

Installés depuis peu à Paris, Madame (Toni Collette) et son mari Bob (Harvey Keitel) donnent un dîner digne de leur fortune. Vient s'y greffer in extremis le fils de Bob. Treize à table? Impensable pour Madame, qui convainc sa domestique Maria (Rossy de Palma) de se faire passer pour une Espagnole de la haute société. Ce qu'elle n'avait pas prévu, c'est que Maria ferait un effet boeuf lors de la soirée, tapant notamment dans l'oeil d'un noble britannique...

Les dindes de la farce

Farce troussée sur le dos des classes sociales, hautes et basses, le film d'Amanda Sthers s'avère une mécanique délicieusement huilée. On devine bien que la spontanéité de Maria va faire des étincelles, la superbe Ibère dégageant un charme qui surpasse tous les critères de beauté. On imagine bien qu'elle sera tiraillée entre mensonge et besoin d'avouer sa véritable identité, pour être aimée pour elle-même. Et pourtant, le film réussit à surprendre. Les répliques et les situations piquantes y sont pour beaucoup. Le reste tient à l'alchimie entre les actrices, Toni Collette parfaite en manipulatrice obnubilée par ses ambitions élitistes, et Rossy de Palma dont on comprend vite pourquoi la réalisatrice et scénariste Amanda Sthers déclare «Pour moi, c'est un Modigliani enchanté».

«Madame»

D'Amanda Sthers. Avec Rossy de Palma, Toni Collette, Harvey Keitel.

Sortie le 22 novembre 2017

****

Ton opinion