Actualisé 15.12.2015 à 19:40

Arc lémaniqueRouge FM menacée par une webradio associative?

Le groupe audiovisuel exige que la webradio Léman Rouge change de nom. Pour ses fondateurs, c'est l'incompréhension.

de
Francesco Brienza
Les fondateurs de la webradio Léman Rouge se sont faits à l'idée de changer de nom.

Les fondateurs de la webradio Léman Rouge se sont faits à l'idée de changer de nom.

Kein Anbieter/dra

Le groupe audiovisuel lausannois Rouge FM ne goûte pas du tout le nom de la webradio associative genevoise Léman Rouge. Fin novembre, il a requis auprès de la justice civile vaudoise une mesure provisionnelle dans le but de lui faire changer de nom dans les trente jours. Il serait «phonétiquement» trop proche du sien.

«Cette attitude est absurde, regrette Didier Tischler Taillard, cofondateur de la station qui ne diffuse que des artistes de la région. Il n'y a pas de concurrence, nous ne poursuivons même pas un but commercial!» Un premier avertissement par courrier était déjà arrivé en septembre dernier, au lancement de la webradio. Cette fois, la menace se précise. «C'est un peu David contre Goliath, reprend le Genevois. Nous avions deux options, nous battre ou laisser couler.» Sur conseil de son avocat, le mélomane a préféré s'éviter une procédure longue et coûteuse. Son site s'appellera donc à l'avenir Léman Bouge.

Interrogés mardi sur leurs motivations, les cadres du groupe Rouge n'ont pas répondu à nos sollicitations.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!