Actualisé 14.10.2013 à 05:20

Prévention

Rouler ivre une seule fois pour ne jamais récidiver

Une fondation invite les jeunes à tester «en toute sécurité» la conduite en état d'ébriété afin d'en mesurer les risques. Une opération qui suscite la polémique.

de
Marco Lüssi/jbm
L'expérience, sans danger se déroulera sur un circuit fermé.

L'expérience, sans danger se déroulera sur un circuit fermé.

«La surprise-party la plus bête du monde»: c'est sous ce slogan que la fondation RoadCross, active dans la prévention des accidents, organise une expérience le 9 novembre. Elle propose aux nouveaux conducteurs de faire la fête, puis de prendre le volant. Objectif de cette démarche: «faire comprendre aux participants la raison du changement de loi qui fixe, dès janvier 2014, à 0,1‰ l'alcoolémie tolérée pour les nouveaux conducteurs», indique Stefan Krähen­bühl, porte-parole de RoadCross. Avec une ou deux bières, le parcours sera déjà difficile à réaliser et la capacité de réaction sera diminuée.

L'expérience sera sans danger, assure la fondation. Elle se déroulera sur un circuit fermé. Un accompagnant professionnel pourra intervenir immédiatement. Une ambulance a été mobilisée pour parer à ­toute éventualité.

Auprès de la Croix-Bleue zurichoise, cet événement n'est pas vu d'un bon œil. «Le danger réside dans le fait que ce parcours puisse être réalisé malgré avoir consommé de l'alcool. Et, au final, le jeune pensera qu'il est toujours possible de rouler en étant ivre», déclare son porte-parole, Henrik Viertel

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!