Iran: Roxana Saberi a fait de faux aveux dans l'espoir d'être libérée
Actualisé

IranRoxana Saberi a fait de faux aveux dans l'espoir d'être libérée

La journaliste irano-américaine Roxana Saberi a fait de faux aveux contre la promesse, non tenue, d'être libérée, a dit son père samedi. Elle a été condamnée à 8 ans de prison pour espionnage au profit des Etats-Unis.

«Roxana nous a dit que tout ce qu'elle avait avoué n'était pas vrai, mais qu'elle avait été intimidée et qu'on lui avait dit que si elle coopérait elle serait libérée», a dit à l'AFP Reza Saberi, sans préciser quand avait eu lieu la conversation avec sa fille.

Roxana Saberi, 31 ans, était détenue depuis la fin janvier dans la prison d'Evine, dans le nord de Téhéran. Son procès s'est tenu lundi devant le tribunal révolutionnaire de Téhéran. (ats)

Ton opinion