Royal «insultée» par Sarkozy
Actualisé

Royal «insultée» par Sarkozy

Nicolas Sarkozy «perd son sang froid», a jugé mardi Ségolène Royal qui s'est sentie «insultée» par le candidat de l'UMP et lui a lancé cet avertissement: «une fois, ça va, mais il ne faut pas qu'il y revienne».

«Quand ce candidat de droite se permet de dire que je suis du coté des voleurs, des fraudeurs et pourquoi pas pire, je pense que c'est une insulte, qu'il perd son sang froid», a accusé la candidate socialiste pour qui «ce n'est pas une façon de faire la politique». «Je ne réponds pas à cette attaque (...), mais je dis: 'une fois ça va, mais il ne faut pas qu'il y revienne.»

«Je ne réponds pas aux attaques, mais je ne laisse pas non plus déformer ce que je dis, je ne me laisse pas non plus insulter», a-t-elle lancé, se posant comme une «femme sereine, maîtrisée et soucieuse (...) de garder au débat public sa dignité».

«Lorsque j'entends le candidat de la droite proposer la généralisation du CNE (Contrat nouvelles embauches), je pense que c'est extrêmement dangereux et que ça détruit la valeur travail», a-t-elle encore ajouté. (ap)

Ton opinion