Russie: RT et Sputnik News à la botte du Kremlin?

Actualisé

RussieRT et Sputnik News à la botte du Kremlin?

Washington accuse les deux médias russes d'avoir tenté d'influencer l'élection de 2016 et d'être les organes de propagande du gouvernement russe. Vidéo.

par
Catherine Cochard

Le média russe RT est accusé par Washington d'avoir tenté d'influencer l'élection américaine de 2016. Jeudi 28 septembre, Twitter a écrit sur son blog: «RT a dépensé 274'000 dollars en contenus sponsorisés aux Etats-Unis en 2016.»

Cette déclaration intervient dans le cadre de l'enquête menée par le Congrès américain sur une possible ingérence russe dans la campagne présidentielle de 2016. Dans cette affaire, Twitter n'est pas le seul réseau social à devoir rendre des comptes. En avril 2017, Facebook a reconnu que sa plateforme avait servi à des campagnes de désinformation politique pendant l'élection présidentielle américaine. Dans un rapport de 13 pages, une équipe en charge de la sécurité de Facebook évoque une «campagne de désinformation» menée par des «gouvernements étrangers» et par des agents «rémunérés à cette fin». Des «agents étrangers»

Le FBI explore la possibilité que RT et Sputnik News, un autre média russe, soient inscrits comme «agents étrangers», invoquant une loi adoptée avant la Seconde Guerre mondiale pour empêcher la propagande nazie.

Margarita Simonian, la rédactrice en chef de RT, considère que ces accusations ne sont pas fondées et qu'il s'agit d'une forme de «RT-bashing». Elle a confirmé que RT avait dépensé de l'argent en campagnes publicitaires, «comme n'importe quel autre média».

Ton opinion