Suisse: Ruag met au point un site pour les «whistleblowers»
Actualisé

SuisseRuag met au point un site pour les «whistleblowers»

L'entreprise d'armement et d'aérospatial suisse a introduit fin novembre une plateforme web indépendante, qui permet de dénoncer des cas de corruption ou de détournement de façon anonyme.

Cet outil ne vise pas que des dysfonctionnements internes à Ruag. Tous les partenaires commerciaux de l'entreprise sont également concernés, précise à l'ats un porte-parole de l'entreprise d'armement et d'aérospatial, dont l'actionnaire unique est la Confédération.

Les données communiquées par d'éventuels «whistleblowers» ne seront pas transmises via les serveurs internes de Ruag, mais sous forme cryptée, via les serveurs d'une société externe zurichoise, indique le communiqué de l'entreprise publié vendredi. Les messages d'alerte seront ensuite exclusivement traités par le service juridique et les ressources humaines de Ruag. (ats)

Ton opinion