Défense: Ruag veut devenir un fournisseur de la Nasa
Actualisé

DéfenseRuag veut devenir un fournisseur de la Nasa

Ruag vise haut. Lukas Braunschweiler, le nouveau patron du groupe de technologie et d'armement depuis juin, a pour ambition de décrocher des contrats auprès de la Nasa.

Le groupe étatique, qui vient de reprendre l'unité spatiale d'OC Oerlikon, a désormais la taille suffisante pour devenir un fournisseur de l'agence spatiale américaine, a-t-il déclaré dans une interview parue mercredi dans la «Handelszeitung».

L'innovation est cruciale pour compenser la baisse des dépenses d'armement de la Confédération. «L'armée va certes réduire un peu sa taille, mais aussi devenir plus technologique et se moderniser», a encore relevé M. Braunschweiler.

Cette tendance devrait se répercuter positivement sur les commandes du groupe. En outre, le rachat d'Oerlikon Space lui permettra de réduire de 36% actuellement à 30% la part du Département de la défense (DDPS) au chiffre d'affaires.

L'ouverture au public de Ruag, entièrement détenu par l'Etat, n'est pour l'heure pas d'actualité, a poursuivi M. Braunschweiler. Mais si l'une des six divisions du groupe voulait nouer un partenariat, il faudrait réfléchir à une telle opération. Le sujet ne reviendra en tout cas pas sur le tapis avant que le rapport sur la sécurité publique ne soit publié, c'est-à-dire en 2010.

(ats)

Ton opinion