Actualisé 13.03.2013 à 08:07

NBARubio coule San Antonio

L'Espagnol de Minnesota a réalisé le premier triple double de sa carrière NBA. Le pivot des Lakers Dwight Howard a, lui, brillé pour son retour à Orlando et Miami a facilement gagné.

Rubio, le meneur de jeu de Minnesota, a profité de l'absence sur blessure de Tony Parker chez les Spurs pour compiler 21 points.

Rubio, le meneur de jeu de Minnesota, a profité de l'absence sur blessure de Tony Parker chez les Spurs pour compiler 21 points.

L'Espagnol de Minnesota Ricky Rubio a réalisé mardi le premier triple double de sa carrière NBA pour couler San Antonio (107-83). Rubio, le meneur de jeu de Minnesota, a profité de l'absence sur blessure de Tony Parker chez les Spurs pour compiler 21 points, 12 passes décisives et 13 rebonds, soit au moins dix unités dans trois catégories statistiques, contre le leader de la Conférence Ouest.

Déjà privé de Parker, l'entraîneur de San Antonio Gregg Popovich avait choisi de laisser Tim Duncan et Kawhi Leonard au repos après la victoire des Spurs lundi à Oklahoma City. Mais l'équipe "B" n'a pas répondu présent, à l'exception du vétéran Stephen Jackson (14 points, 5 rebonds) et du Français Nando de Colo (13 pts, 4 rbds en 20 minutes de jeu).

Dwight Howard a brillé pour son premier match à Orlando depuis son départ cet été pour Los Angeles. Auteur de 39 points, son record cette saison, et 16 rebonds, il a mené les Lakers à une quatrième victoire consécutive (106-97).

Malgré un accueil hostile, Howard a parfaitement assuré sur la ligne des lancers francs, d'où il a shooté 39 fois, égalant un record NBA qui lui appartenait déjà, pour 25 points.

Howard avait passé huit ans à Orlando avant de partir à l'issue d'un mélodrame de plusieurs mois.

A Miami, les champions NBA en titre ont gagné pour la 19e fois d'affilée, prolongeant le record de la saison, grâce à un succès facile face à Atlanta (99-81).

La plus longue série de victoires consécutives dans une saison NBA appartient aux Los Angeles Lakers de 1971-72 avec 33 succès. Encore trois victoires et Miami égalera la deuxième série la plus longue (Houston 2007-08). (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!