Actualisé 19.01.2011 à 21:49

Infraction à la loi bancaire

Rudolf Elmer de nouveau arrêté

L'ancien collaborateur de la banque Julius Baer, Rudolf Elmer, a de nouveau été arrêté mercredi soir. Il s'agit de savoir s'il a enfreint la loi bancaire suisse.

Une nouvelle procédure pénale a été ouverte contre Rudolf Elmer en raison de soupçon d'infraction à la loi bancaire, ont indiqué le ministère public zurichois et la police cantonale.

Les raisons de cette nouvelle procédure et la réitération de l'arrestation sont les deux disques de données bancaires que M. Elmer à remis lundi à Londres au fondateur de Wikileaks Julian Assange. Selon le communiqué, il s'agit maintenant d'élucider si M. Elmer a ainsi enfreint la loi bancaire suisse.

Violation du secret bancaire

L'arrestation a eu lieu en début de soirée. Peu avant, le Tribunal de district de Zurich l'avait reconnu coupable de violation répétée du secret bancaire, de tentative de contrainte et de menace envers son ancien employeur. Il avait condamné M. Elmer une peine pécuniaire avec sursis. Le montant de la peine s'élève à 240 jours-amendes à 30 francs (7200 francs).

Activités «immorales»

Rudolf Elmer a été pendant huit ans responsable de la filiale de Julius Baer dans les Iles Caïmans. Il a reconnu avoir envoyé des courriels anonymes à son ancien employeur après avoir été licencié. Il y menaçait la banque de révéler des données sur la clientèle au fisc et aux médias, car il sentait que lui et sa famille étaient surveillés par la banque.

Il a expliqué aux juges avoir constaté dans le cadre de ses fonctions que les activités de la banque Julius Baer aux Iles Caïman étaient «immorales, non conformes à l'éthique et avaient pris un tour criminel». Il a donc décidé d'agir. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!