Actualisé 27.01.2011 à 16:34

Secret bancaire

Rudolf Elmer refuse de rester en prison

L'ancien banquier Rudolf Elmer a fait recours jeudi contre la décision de la justice zurichoise de le maintenir en détention préventive.

Rudolf Elmer a été placé samedi dernier en détention préventive.

Rudolf Elmer a été placé samedi dernier en détention préventive.

La Cour suprême du canton de Zurich devra décider d'une éventuelle libération de l'ancien employé de la banque Julius Baer.

Pour mémoire, le juge des mises en détention avait ordonné samedi passé le placement de l'ex-banquier en détention préventive, justifiant la mesure par un risque de destruction de preuves et un fort soupçon de culpabilité.

Violation de la loi sur les banques

Rudolf Elmer avait été interpellé le mercredi soir précédent dans son garage, peu après sa condamnation à une peine pécuniaire de 7200 francs avec sursis pendant deux ans par le Tribunal de district de Zurich. La procureure avait requis huit mois de prison ferme.

La raison de cette nouvelle arrestation et de l'ouverture d'une nouvelle procédure sont les deux disques de données bancaires que l'ex-banquier a remis lundi passé à Londres au fondateur de WikiLeaks, Julian Assange. Le Ministère public zurichois a estimé que la remise de ces informations constitue une violation de la loi sur les banques.

Responsable de filiale

Rudolf Elmer a dirigé huit ans durant la filiale de la banque Julius Baer aux Iles Caïmans. A son procès, il a expliqué aux juges que les activités du gestionnaire de fortune zurichois étaient «immorales, non conformes à l'éthique et avaient pris un tour criminel».

Rudolf Elmer a reconnu avoir emporté des données bancaires lors de son licenciement en 2002. Il a aussi admis avoir envoyé des courriels de menace à son ancien employeur.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!