Actualisé

Rugby : l'Afrique du Sud rallie les quarts

PARIS - En s'imposant 30-25 samedi face à l'équipe des Tonga, l'Afrique du Sud est devenue la première formation à gagner son billet pour les quarts de finale de la Coupe du monde de rugby, où elle affrontera le deuxième de la poule B, le 7 octobre à Marseille.

Dans les deux autres matches de la journée, l'Argentine s'est encore rapprochée du deuxième tour en surclassant la Namibie 63-3 alors que l'Angleterre s'est rachetée de sa défaite face aux Springboks en dominant les Samoa 44-22.

L'Afrique du Sud qui avait besoin d'un troisième succès pour assurer sa participation aux quarts de finale mais qui alignait une équipe fortement remaniée, a peiné pour venir à bout des Tonga qui avaient remporté leur deux premiers matches du tournoi pour la première fois en Coupe du monde.

La première période a été acharnée et la formation entraînée par Jake White ne menait que de quatre points à la pause (7-3).

Le demi de mêlée Ruan Piennaar a inscrit deux essais (18e et 65e). Les deux joueurs de troisième ligne Juan Smith et Bobby Skinstad ont également franchi la ligne (59e et 63e). Entré en seconde période, l'arrière Percy Montgomery est devenu avec 90 capes le recordman sud-africain des sélections en dépassant Joost van der Westhuizen. Le joueur des Sharks du Natal a profité de sa présence sur le terrain pour inscrire cinq points et conforter sa position en tête du classement des réalisateurs (52 points)

Les Tonguiens ont marqué trois essais dont deux alors que les Springboks jouaient à treize, après deux expulsions, et eux à 14.

«J'ai l'impression qu'on est passés tout près de quelque chose de fabuleux. Nous sommes tous très excités et on va maintenant se concentrer sur le match contre les Anglais», a commenté Quddus Fielea, l'entraîneur tonguien. Vendredi les Tonga affronte l'Angleterre pour le gain de la deuxième place qualificative dans la poule.

En danger après sa sévère défaite face à l'Afrique du Sud (0-36), le week-end dernier, l'Angleterre s'est rattrapée en dominant les Samoans (44-22).

Jonny Wilkinson qui disputait son premier match de Coupe du monde depuis son drop victorieux lors de la finale de l'édition 2002 a très largement aidé l'équipe championne du monde à gagner ce match couperet. L'ouvreur de Newcastle, guéri de son entorse de la cheville, a inscrit 29 des 44 points de son équipe dont un essai peu avant la mi-temps.

«C'est agréable de le voir en forme, agréable de le voir de retour dans l'équipe et je suis sûr que les joueurs qui ont joué autour de lui était tout autant contents», a déclaré Brian Ashton, l'entraîneur anglais à propos de son ouvreur prodige.

Les autres essais anglais ont été marqués par le capitaine et flanker Martin Corry (2e et 76e) et c'est l'ailier Paul Sackey qui a arraché le point du bonus offensif en allant aplatir en terre promise dans le dernière minute.

Les Samoans n'ont inscrit qu'un seul essai par leur demi de mêlée Junior Polu (33e). Tous les autres points de l'équipe de Michael Jones sont à mettre au crédit de l'arrière Loki Crichton.

Ce succès permet aux Anglais de reprendre la deuxième place du groupe A au Tonga.

Victorieuse de la Namibie, l'Argentine a repris les commandes du groupe D tenues provisoirement par la France après son succès sur l'Irlande (25-3), vendredi.

Les Argentins totalisent maintenant 14 points contre 10 pour la France et 9 pour l'Irlande.

Les Pumas ont mis une trentaine de minutes pour prendre la mesure de la Namibie. Il est vrai que celle-ci ne s'est pas retrouvée en infériorité numérique comme ce fût le cas face à la France dimanche dernier.

Les Argentins ont inscrit neuf essais mais le premier, signé du pilier Rodrigo Roncero, n'est intervenu qu'à la 25e minute. Par la suite plusieurs Argentins se sont engouffrés dans la brèche. Juan-Manuel Leguizamon a franchi deux fois la ligne. Manuel Contepomi a inscrit un essai tout comme son frère Felipe, Gonzalo Tiesi, Ignacio Corletto ou encore Féderico Todeschini. Un essai de pénalité a également été accordé aux Argentins.

Ces derniers n'auront, toutefois, pas réussi à faire mieux que les Français qui ont écrasé ces mêmes namibiens 87-10. AP

xdes/jlc (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!