Vendée Globe: Ruyant et Le Diraison abandonnent la course
Actualisé

Vendée GlobeRuyant et Le Diraison abandonnent la course

On compte déjà neuf abandons sur cette édition de la compétition. En tête, Le Cléac'h accentue son avance.

Thomas Ruyant (Le Souffle du Nord pour le Pojet Imagine) et Stéphane Le Diraison (La Compagnie du Lit-Boulogne Billancourt) ont décidé d'abandonner le Vendée Globe, après avoir tout deux subi une avarie importante dimanche.

Thomas Ruyant a heurté un objet ayant provoqué une voie d'eau dans la soute à voile à l'avant du bateau, tandis que Stéphane Le Diraison a démâté.

«J'avais dit que j'irais au bout coûte que coûte, mais j'ai un bateau qui ne peut plus faire le tour du monde. Je suis triste parce que c'est un beau projet, le projet d'une région», a déploré Thomas Ruyant. Ce dernier essaie désormais de rallier la Nouvelle-Zélande pour ramener son bateau à bon port, tandis que Stéphane Le Diraison s'est dérouté sur Melbourne avec un grément de fortune.

Ils sont déjà neuf skippers à avoir jeté l'éponge sur ce Vendée Globe.

Tout va bien pour Le Cléac'h

En revanche, tout va bien pour les leaders de la course. Armel Le Cléac'h (Banque Populaire VIII) a porté son avance sur son dauphin Alex Thomson (Hugo Boss) à 512,2 milles dimanche à 18h, soit 70 de plus qu'il y a 24 heures.

Malgré des conditions «un peu instables», le Breton avance et espère passer le Cap Horn en tête. «On devrait y être autour du 23-24 décembre», a-t-il prévu. Alex Thomson devrait suivre, mais 24 heures plus tard au rythme ou avancent les deux hommes.

Derrière, la lutte pour la 3e place fait toujours rage avec Paul Meilhat (SMA) qui essaie tant bien que mal de décrocher Jérémie Beyou (Maître CoQ). Seuls 14 milles séparent les deux skippers. (nxp/ats/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion