Ski alpin: Ryan Cochran-Siegle se fait un prénom
Publié

Ski alpinRyan Cochran-Siegle se fait un prénom

Fils d’une ancienne championne olympique, le skieur américain, qui a survolé le super-G de Bormio mardi, sera l’un des favoris de la descente mercredi (11h30).

par
Sylvain Bolt
Ryan Cochran-Siegle est le skieur de cette fin d’année 2020. 

Ryan Cochran-Siegle est le skieur de cette fin d’année 2020.

KEYSTONE

En pleine confiance après son premier podium obtenu il y a dix jours en descente à Val Gardena (deuxième), Ryan Cochran-Siegle a prolongé la magie de Noël en réalisant la course de ses rêves pour sa première victoire mardi lors du super-G de Bormio.

Deux skieurs seulement sont parvenus à rester dans la même seconde que le bolide américain qui, à 28 ans, a succédé à Bode Miller, dernier vainqueur américain en super-G en 2006. «C’était il y a aussi longtemps? C’est incroyable, il y a tellement d’éléments à prendre en compte pour gagner, a réagi le skieur du Vermont au micro de la FIS. C’est une période folle pour moi, je suis comme libéré mentalement depuis ce podium à Val Gardena. J’ai toujours été bon techniquement mais je peux enfin me lâcher sur les skis.»

«Du boulot pour dépasser ma mère»

Le fils de Barbara Ann Cochran, championne olympique de slalom à Sapporo en 1972 et victorieuse de trois succès en Coupe du monde, commence à se faire un prénom dans une famille qui a également vu plusieurs de ses cousins faire partie de l’équipe nationale, dont Jimmy Cochran, qui a obtenu 5 top 10 en Coupe du monde (trois slaloms et deux géants) entre 2005 et 2009.

«Il me reste du boulot pour dépasser ma mère, mais c’est cool, je vais l’appeler mais surtout me concentrer pour la descente», a expliqué Cochran-Siegle déterminé à rester sur son nuage. Vainqueur des deux entraînements, l’Américain se pose en grandissime favori mercredi sur la Stelvio (11h30).

Ton opinion

0 commentaires