DVD «Drive»: Ryan Gosling carbure à fond
Actualisé

DVD «Drive»Ryan Gosling carbure à fond

«Drive» est LE film qui a révélé Ryan Gosling et qui en a fait la nouvelle coqueluche d'Hollywood.

par
Fred Ferrari

Cascadeur et mécanicien le jour, chauffeur pour truands la nuit: le «héros» de «Drive», dont le nom n'est jamais cité, est un solitaire qui construit sa carrière en taisant sa personnalité. Son maître mot? La maîtrise de soi. Jusqu'au jour où il croise Irene (Carey Mulligan, aussi bouleversante ici que dans «Shame») qui va fissurer sa carapace, réveiller ses sentiments, et le pousser à révéler une part de lui-même qui n'est pas belle à voir...

«Drive» vu par son réalisateur

Contrairement à ce que d'aucuns attendaient, «Drive» n'a rien d'un énième volet de la saga «Fast & Furious». Pour connaître les intentions de Nicolas Winding Refn, il fait bon visionner la longue interview qui sert de plat de résistance à l'édition DVD/Blu-Ray. Le réalisateur y explicite certains choix esthétiques et surtout sa conception du film, qu'il qualifie à la fois de western, de conte à la mode des frères Grimm et d'histoire sur la pureté de l'amour. Il relate également sans langue de bois («J'aurais tué Harrison Ford», qui avait accepté un rôle important puis a bloqué le film parce qu'il refusait que son personnage meure à la fin!) la conception et la réalisation de «Drive». Un éclairage qui fait regretter encore plus que le film et ses interprètes ne figurent pas dans la course aux Oscars.

«Drive»

De Nicolas Winding Refn. Avec Ryan Gosling, Carey Mulligan

Dinifan.

Film: ***

Bonus: ***

Playboy attitude

Après l’échec de son mariage, Cal (Steve Carell) se met à écumer les bars. C’est là qu’il reçoit les précieux conseils d’un séducteur particulièrement efficace. Normal, il est interprété par... Ryan Gosling! Ce dernier prouve donc qu’il assume parfaitement son sex-appeal, et qu’il est aussi à l’aise dans le registre de la comédie que dans celui du thriller. En plus, il a le sens de l’autodérision, puisque «Crazy, Stupid, Love» tourne joyeusement les mecs en bourriques. Mais serait-il donc parfait, ce Ryan?

«Crazy, Stupid, Love»

De Glenn Ficarra et John Requa. Avec Steve Carell, Julianne Moore, Ryan Gosling.

Warner.

Film: **

Bonus: *

Ton opinion