Ski-cross - Ryan Regez gagne d'un doigt, Détraz dans le coup
Publié

Ski-crossRyan Regez gagne d'un doigt, Détraz dans le coup

Le Bernois a remporté sa 2e course en deux jours à Idre Fjäll, en Suède. Dimanche, il a réussi une remontée exceptionnelle pour s'imposer à la photo-finish.

par
Sport-Center
La photo-finish.

La photo-finish.

Capture d’écran.

Le skieur de Wengen ira se frotter aux meilleurs skicrosseurs du monde, en Chine, avec un mental gonflé à bloc. Ryan Regez a en effet, et comme la veille, gagné sur l'exigeant parcours suédois et, cette fois, il a dû jouer des coudes pour réussir à s'offrir son 6e succès en Coupe du monde, son 16e podium au niveau planétaire en carrière. Impérial lors des trois tours éliminatoires, il a plus souffert ensuite.

Regez a pris un départ moyen, avant d'être chahuté par le Suédois David Mobaerg (2e) et par le Français François Placé (3e), très agressifs. Mais le Suisse, bien que distancé avant la dernière ligne droite et les sauts finaux, a fait parler sa vitesse pure. Il a doublé ses deux concurrents et s'est jeté sur la ligne d'arrivée, dominant le Scandinave de quelques millimètres.

Et si Romain Détraz était allé chercher ce dimanche sa place dans l'avion pour les Jeux olympiques? Le Vaudois a remporté de haute lutte la petite finale chez les messieurs et réussi son 2e meilleur classement (5e) de la saison, juste derrière sa belle 4e place d'Innichen en décembre dernier. Le skieur des Alpes vaudoises a ainsi magnifiquement plaidé sa cause et scrutera avec attention les annonces de Swiss Olympic de ce lundi.

Les Suissesses, privées de Fanny Smith qui tente de remettre son genou à l'endroit pour les Jeux de Pékin, ont un peu redressé la barre par rapport à la veille. Rien de très brillant, certes, mais Sanna Lüdi a tout de même réussi à s'immiscer en demi-finale, au contraire de la jeune Saskja Lack, sortie au 1er tour. La Bernoise a finalement dû se contenter du 8e rang final. Elle maîtrisait pourtant sa petite finale, avant d'être victime d'une lourde chute sur un des derniers sauts.

Si Smith n'est pas dans sa meilleure forme aux JO, on ne voit pas qui pourrait compétitionner avec Sandra Näslund pour la médaille d'or olympique. La Suédoise a gagné, sur sa neige, sa 9e course en 10 départs cette saison et va faire figure d'épouvantail en Chine. La skicrosseuse de 25 ans a écrasé la finale, d'autant plus que ses concurrentes Alexandra Edebo (Suè) et Katrin Ofner (Aut) se sont percutées en fin de parcours. La 2e place est revenue à la Française Jade Aubert Grillet.

Ton opinion