Neuchâtel: S'accroche-t-elle pour sa rente?
Actualisé

NeuchâtelS'accroche-t-elle pour sa rente?

Le règlement communal de la Ville de Neuchâtel prévoit qu'un élu à l'exécutif doit avoir siégé au moins cinq ans pour toucher une rente lors de son départ.

Ainsi, si Valérie Garbani quitte le Conseil communal avant l'été, elle n'aura droit à aucune rente. En annonçant sa démission pour le 30 septembre, elle aura droit à 40 000 fr. par année, selon L'Hebdo de jeudi.

Qu'en pensent ses adversaires politiques? «Nous n'avons pas à nous demander si Valérie Garbani calcule», commente Caroline Gueissaz, présidente des libéraux-radicaux. «Ce qui nous gêne, c'est que le Parti socialiste l'ait laissée se représenter l'an passé», poursuit-elle.

(nlu)

Ton opinion